POÉSIES, Stéphane MallarméFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les quarante-neuf pièces qui composent les Poésies de Stéphane Mallarmé (1842-1898), dont le titre dans sa simplicité désigne sans l'éclairer la nature seulement et radicalement poétique, indépendamment de tout thème ou discours « qui parlerait trop haut », ont marqué la modernité d'une empreinte si forte que l'idée même de poésie s'en est trouvée changée. Tant de poètes se réclament de ce recueil, tant de critiques ont commenté, avec passion, chaque mystère de ces vers : il semble qu'on ait rarement assisté à un tel événement dans l'histoire de la littérature. Rien cependant, lorsque le recueil paraît dans son premier état entre 1887 (trente-cinq poèmes tirés à peu d'exemplaires) et 1899 (l'ensemble définitif établi cinq ans plus tôt, publié à Bruxelles par Deman), ne peut laisser deviner cette influence et cet effet. L'auteur rassemble sur le tard des poèmes dispersés en revue ou conservés pour soi-même, et cette « autobiographie poétique » (B. Marchal) allie le sonnet à l'alexandrin, l'octosyllabe au rondel sans revendiquer explicitement la moindre innovation formelle. La version finale de l'œuvre est par ailleurs posthume. Il faut attendre 1913 pour qu'une série augmentée (jusqu'à une soixantaine de pièces) paraisse aux éditions de la Nouvelle Revue française.

Stéphane Mallarmé, É. Manet

Stéphane Mallarmé, É. Manet

Diaporama

Dans le sillage de Baudelaire, Mallarmé poursuit une réflexion sur la fonction du langage et la place du poète dans la modernité, qui interroge également l'œuvre des peintres (Manet) et des musiciens (Wagner). Édouard Manet, Stéphane Mallarmé, 1876. Huile sur toile, 27,5 cm × 36 cm.... 

Crédits : Erich Lessing/ AKG-images

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : maître de conférences à l'université de Pau et des pays de l'Adour, faculté de Bayonne

Classification

Pour citer l’article

Pierre VILAR, « POÉSIES, Stéphane Mallarmé - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/poesies-stephane-mallarme/