Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

TCHAÏKOVSKI PIOTR ILITCH (1840-1893)

Bibliographie

P. I. Čajkovskij, Musykalnye fel'etony i zametki, 1868-1876 (articles et notes), Moscou, 1898 ; Dnevniki, 1873-1891 (journal), Moscou, 1923, éd. J. Vígh, Budapest, Paris, 1961 ; Dni i gody P.I.Č., letopis žizni i tvorčestva (Les Jours et les Années), Moscou, 1940 ; Voyage à l'étranger, Castor Astral, Paris, 1993. N. Berberova, Tchaïkovsky, Egloff, Paris, 1948, rééd. Actes sud, Arles, 1990

C.-S. Bowen & B. von Meck, L'Ami bien-aimé (Beloved Friend, 1937), trad. M. Remon, N.R.F., Paris, 1940

G. Erismann, Tchaïkovski, Seghers, Paris, 1964

M. Hofmann, Vie de P. I. Tchaïkovski, Chêne, Paris, 1947 ; Tchaïkovski, Seuil, Paris, 1959, rééd. 1982

A. Lischké, Piotr Ilyitch Tchaïkovski, Fayard, Paris, 1993 ; Tchaïkovski au miroir de ses écrits, ibid. , 1996

L. Sidelnikov, Tchaïkovski, 1840-1893, 2 vol., Muzyka, Moscou, 1990

V. Volkov, Tchaïkovski, Julliard, Paris, 1983

H. Weinstock, La Vie pathétique de Tchaïkovski, Janin, Paris, 1947.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : écrivain et musicologue, secrétaire général adjoint de l'Académie Charles-Cros

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

<it>Casse-Noisette</it>, représenté au Bolchoï, 1970 - crédits : Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

Casse-Noisette, représenté au Bolchoï, 1970

Autres références

  • SYMPHONIE PATHÉTIQUE (P. I. Tchaïkovski)

    • Écrit par Alain PÂRIS
    • 222 mots
    • 1 média

    À une époque où la musique russe cherche à affirmer son identité, Piotr Ilitch Tchaïkovski réalise une synthèse entre l'héritage traditionnel de son pays et les influences occidentales, notamment italiennes et françaises, qu'il a assimilées au cours de ses voyages. Pendant quatorze ans, de 1876...

  • Le Lac des cygnes, TCHAÏKOVSKI (Piotr Ilitch)

    • Écrit par Alain FÉRON
    • 554 mots
    Tchaïkovski se détourne rapidement des sujets typiquement russes et tourne son regard vers l'Occident, se liant d'amitié avec Saint-Saëns, Liszt, Bizet... En 1877, une riche mécène, Nadejda von Meck, avec laquelle il entretiendra une correspondance suivie, lui permet de se dégager de ses obligations...
  • PIANO

    • Écrit par Daniel MAGNE, Alain PÂRIS
    • 4 343 mots
    • 15 médias
    ...retiendra la fantaisie orientale de Balakirev Islamey et les Tableaux d'une exposition de Moussorgski. Dans le domaine concertant, le Premier Concerto de Tchaïkovski s'est imposé comme cheval de bataille de tous les virtuoses. Il faut attendre la génération suivante pour voir l'école russe proposer une nouvelle...
  • SAINT-SAËNS CAMILLE (1835-1921)

    • Écrit par André LISCHKE
    • 3 116 mots
    • 3 médias
    ...sa vie, il restera un critique musical à l’esprit vif et à la dent dure. Il effectue plusieurs voyages : en 1875, il se produit à Moscou et rencontre Tchaïkovski, avec qui il sympathise et dont il contribuera à faire connaître la musique en France. En août 1876, il assiste au premier festival de Bayreuth...

Voir aussi