Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

TCHAÏKOVSKI PIOTR ILITCH (repères chronologiques)

25 avril (ancien style)/7 mai (nouveau style) 1840 Piotr Ilitch Tchaïkovski naît à Votkinsk, dans la province de Viatka, en Russie.

Tchaïkovski, Roméo et Juliette

Tchaïkovski, Roméo et Juliette

4 (ancien style)/16 mars (nouveau style) 1870 La première version de Roméo et Juliette, « ouverture-fantaisie » d'après Shakespeare, est créée à Moscou sous la direction de Nikolaï Rubinstein ; elle est remaniée en 1870 (cette deuxième version est créée à Saint-Pétersbourg le 5/17 février 1872 sous la direction d'Eduard Nápravník) ; elle est de nouveau remaniée en 1880 et créée le 19 avril/1er mai 1886 à Tiflis (Tbilissi) sous la direction de Mikhaïl Mikhaïlovitch Ippolitov-Ivanov ; c'est cette version définitive qui est généralement jouée aujourd'hui.

Tchaïkovski, Premier Concerto pour piano

Tchaïkovski, Premier Concerto pour piano

25 octobre 1875 Le Premier Concerto pour piano, en si bémol mineur, opus 23, est créé à Boston par son dédicataire, Hans von Bülow, sous la direction de Benjamin Johnson Lang.

Tchaïkovski, Le Lac des cygnes, Danse des petits cygnes

Tchaïkovski, Le Lac des cygnes, Danse des petits cygnes

20 février (ancien style)/4 mars (nouveau style) 1877 Le Lac des cygnes, opus 20, ballet en quatre actes sur un argument de Vladimir Beghitchev (Begichyov) et Vassili Geltzer (Geltser), est créé au Bolchoï de Moscou, dans une chorégraphie de Julius (Wenzel) Reisinger.

Tchaïkovski, Eugène Onéguine,

Tchaïkovski, Eugène Onéguine,

17 (ancien style)/29 mars (nouveau style) 1879 Eugène Onéguine, opéra (« scènes lyriques », opus 24) en trois actes et sept tableaux sur un livret du compositeur et de Constantin Stepanovitch Chilovski d'après le « roman en vers » de Pouchkine, est créé au théâtre Maly de Moscou, par des étudiants du Conservatoire de Moscou sous la direction de Nikolaï Rubinstein. Sa véritable première aura lieu au Bolchoï de Moscou, le 11/23 janvier 1881, sous la direction du chef italien Enrico Bevignani. Tchaïkovski révisera le troisième acte et cette version sera créée le 19 septembre/1er octobre 1885 au théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg, sous la direction d'Eduard Nápravník.

Tchaïkovski, Capriccio italien

Tchaïkovski, Capriccio italien

6 (ancien style)/18 décembre (nouveau style) 1880 Le Capriccio italien, pour orchestre, opus 45, est créé à Moscou sous la direction de Nikolaï Rubinstein.

Tchaïkovski, Concerto pour violon

Tchaïkovski, Concerto pour violon

4 décembre 1881 Le Concerto pour violon, en majeur, opus 35, est créé à Vienne par son dédicataire, Adolf Brodsky, avec les Concerts philharmoniques (futur Orchestre philharmonique de Vienne) sous la direction de Hans Richter. Son premier dédicataire, Leopold Auer, avait refusé de le jouer, le trouvant inexécutable.

Tchaïkovski, La Belle au bois dormant

Tchaïkovski, La Belle au bois dormant

3 (ancien style)/15 janvier (nouveau style) 1890 La Belle au bois dormant, opus 66, ballet en un prologue et trois actes sur un argument d'Ivan Vsevolodjski d'après le conte de Perrault, est créé au théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg, dans une chorégraphie de Marius Petipa.

7 (ancien style)/19 décembre (nouveau style) 1890 La Dame de pique, opus 68, opéra en trois actes sur un livret du compositeur et de son frère Modest Ilitch Tchaïkovski d'après le roman de Pouchkine, est créé au théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg, sous la direction d'Eduard Nápravník.

Tchaïkovski, Casse-Noisette

Tchaïkovski, Casse-Noisette

6 (ancien style)/18 décembre (nouveau style) 1892 Casse-Noisette, opus 71, ballet-féerie en deux actes sur un argument d'Ivan Vsevolodjski et de Marius Petipa d'après la version d'Alexandre Dumas père d'un conte d'Hoffmann, Der Nussknacker und Mausekönig, est créé au théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg, dans une chorégraphie de Lev Ivanov.

Tchaïkovski, Sixième Symphonie «Pathétique»

Tchaïkovski, Sixième Symphonie «Pathétique»

16 (ancien style)/28 octobre (nouveau style) 1893 La Sixième Symphonie, en si mineur, « Pathétique », opus 74, est créée à Saint-Pétersbourg, dans la salle de la Noblesse (actuelle Philharmonie), sous la direction du compositeur.

25 octobre (ancien style)/6 novembre (nouveau style) 1893 Tchaïkovski meurt à Saint-Pétersbourg.

— Alain PÂRIS

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Tchaïkovski, Roméo et Juliette

Tchaïkovski, Roméo et Juliette

Tchaïkovski, Premier Concerto pour piano

Tchaïkovski, Premier Concerto pour piano

Tchaïkovski, Le Lac des cygnes, Danse des petits cygnes

Tchaïkovski, Le Lac des cygnes, Danse des petits cygnes

Autres références

  • SYMPHONIE PATHÉTIQUE (P. I. Tchaïkovski)

    • Écrit par Alain PÂRIS
    • 222 mots
    • 1 média

    À une époque où la musique russe cherche à affirmer son identité, Piotr Ilitch Tchaïkovski réalise une synthèse entre l'héritage traditionnel de son pays et les influences occidentales, notamment italiennes et françaises, qu'il a assimilées au cours de ses voyages. Pendant quatorze ans, de 1876...

  • Le Lac des cygnes, TCHAÏKOVSKI (Piotr Ilitch)

    • Écrit par Alain FÉRON
    • 554 mots
    Tchaïkovski se détourne rapidement des sujets typiquement russes et tourne son regard vers l'Occident, se liant d'amitié avec Saint-Saëns, Liszt, Bizet... En 1877, une riche mécène, Nadejda von Meck, avec laquelle il entretiendra une correspondance suivie, lui permet de se dégager de ses obligations...
  • PIANO

    • Écrit par Daniel MAGNE, Alain PÂRIS
    • 4 343 mots
    • 15 médias
    ...retiendra la fantaisie orientale de Balakirev Islamey et les Tableaux d'une exposition de Moussorgski. Dans le domaine concertant, le Premier Concerto de Tchaïkovski s'est imposé comme cheval de bataille de tous les virtuoses. Il faut attendre la génération suivante pour voir l'école russe proposer une nouvelle...
  • SAINT-SAËNS CAMILLE (1835-1921)

    • Écrit par André LISCHKE
    • 3 116 mots
    • 3 médias
    ...sa vie, il restera un critique musical à l’esprit vif et à la dent dure. Il effectue plusieurs voyages : en 1875, il se produit à Moscou et rencontre Tchaïkovski, avec qui il sympathise et dont il contribuera à faire connaître la musique en France. En août 1876, il assiste au premier festival de Bayreuth...

Voir aussi