MAGNOL PIERRE (1638-1715)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médecin et botaniste français, Pierre Magnol a consacré sa vie à étudier les plantes du Languedoc, dont il en a décrit plus de deux mille.

Né à Montpellier le 8 juin 1638, Pierre Magnol, fils et petit-fils d’apothicaires protestants, suit une formation essentiellement axée sur la médecine et la botanique au sein de l’université de Montpellier, l’une des plus renommées à cette époque. Il y obtient, en 1659, un doctorat en médecine. Il se passionne alors pour la botanique.

Pierre Magnol

Pierre Magnol

photographie

Le médecin et botaniste français Pierre Magnol (1638-1715) est le premier à introduire dans la classification des végétaux la notion de famille, ensemble naturel réunissant des genres voisins. … 

Crédits : Photos.com/ Thinkstock

Afficher

Jusqu’à la fin du xvie siècle, les plantes étaient le plus souvent rangées suivant leurs vertus médicinales. Mais le flot croissant de plantes nouvelles arrivant en Europe au siècle suivant conduit les botanistes à imaginer des manières plus opératoires de les classer. Les uns, à l’image de l’Allemand Augustus Quirinus Rivinus (August Bachmann de son véritable nom), réunissent dans un même groupe celles ayant un caractère en commun, choisi plus ou moins arbitrairement par eux, au risque de séparer des végétaux se ressemblant beaucoup par ailleurs. Cette approche conduit à la constitution de « systèmes artificiels » dont le système sexuel de Linné, au xviiie siècle, sera le meilleur exemple. Les autres, à l’exemple des Anglais Robert Morison et John Ray, utilisent au contraire un grand nombre de caractères, voire le plus grand nombre possible, afin d’établir des ensembles naturels, parfois au détriment de la commodité. On donne à cette seconde approche le nom de « méthode naturelle ». Magnol en sera l’un des fondateurs. Cette méthode naturelle sera ensuite développée au xviiie siècle par les Français Michel Adanson et Bernard et Antoine-Laurent de Jussieu.

Après avoir publié en 1676, à destination des étudiants qui suivent ses herborisations, un premier ouvrage intitulé Botanicum monspeliense, sive plantarum circa Monspelium nascentium index, dans lequel il décrit par ordre alphabétique quelque 1  300 plantes du Languedoc, il fait paraître en 1689 son œuvre principal [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur en histoire des sciences, université de Bordeaux

Classification


Autres références

«  MAGNOL PIERRE (1638-1715)  » est également traité dans :

BOTANIQUE (HISTOIRE DE LA)

  • Écrit par 
  • Lucien PLANTEFOL, 
  • Hervé SAUQUET
  •  • 4 846 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « XVIIe siècle »  : […] Plantarum historia universalis oxoniensis, dont il publia un premier tome en 1680. En France, Magnol (1638-1715), connu dès 1676 pour sa flore des environs de Montpellier, où il était professeur, publia en 1689 un Prodromus historiae generalis plantarum in qua familiae per tabulas disponuntur ; il a aperçu dans les plantes « une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/botanique-histoire-de-la/#i_25957

Pour citer l’article

Pascal DURIS, « MAGNOL PIERRE - (1638-1715) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-magnol/