FAUCHEUX PIERRE (1924-1999)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 12 février 1924 à Paris, Pierre Faucheux manifeste très tôt un intérêt pour les métiers du livre. Reçu au concours d'entrée à l'École Estienne en 1938, il s'y passionne pour la typographie et la mise en page. Sa formation achevée, il est embauché en 1942 par Paul Faucher (1898-1967), grand rénovateur de l'édition pour la jeunesse et pionnier de l'Éducation nouvelle et de sa pédagogie. Dès ses débuts, la mise en pages de journaux et les maquettes de couvertures de livres (éditions Charlot, 1944), le font remarquer de la profession. Il entre comme directeur artistique au Club français du livre à sa création en 1946 où la maquette d'Aphorismes de Georg C. Lichtenberg inaugure une liberté graphique en rupture avec les habitudes éditoriales. Conscient des ressources de l'expressivité typographique, Faucheux en explore les possibilités et donne une visibilité extraordinaire à la lettre dans la page.

Sa rencontre avec Le Corbusier le confirme dans son intérêt pour l'architecture. L'écriture du livre et l'organisation de l'espace architectural s'imposent dès lors comme les deux dimensions majeures de sa production professionnelle. De 1954 à 1964, il est directeur artistique du Club des libraires de France. Il s'adresse également à des lectorats plus restreints (Les Épiphanies de Henri Pichette en 1948 chez K éditeur). Chaque ouvrage est l'objet d'une lecture minutieuse avant d'être habillé dans le style qui l'exprime au mieux. Ainsi, pour Les Caractères de l'Imprimerie nationale (1990), il resitue les auteurs en choisissant les caractères typographiques de leur époque. Cet intérêt s'accompagne d'une quête de documents iconographiques originaux, une démarche qui révolutionne l'illustration traditionnelle des ouvrages destinés au grand public.

Reconnu comme l'un des créateurs graphistes marquants de la seconde moitié du xxe  [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  FAUCHEUX PIERRE (1924-1999)  » est également traité dans :

GRAPHISME

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 7 442 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Exceptions françaises et polonaises »  : […] Face à l'essor du style suisse, Marcel Jacno et Roger Excoffon, dessinateurs de caractères et graphistes, s'emploient à renouveler la typographie « latine ». Le premier se distingue par la diversité de ses travaux : du paquet de Gauloises au caractère qui porte son nom, en passant par l'identité visuelle du Théâtre national populaire et du festival d'Avignon, en 1952. Excoffon crée plusieurs alph […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/graphisme/#i_19486

Pour citer l’article

Nelly FEUERHAHN, « FAUCHEUX PIERRE - (1924-1999) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-faucheux/