PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Introduite en 2003 par la convention de l’UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, la notion de patrimoine culturel immatériel, souvent abrégée en PCI, élargit le périmètre traditionnel du patrimoine pour y inclure rituels, jeux, savoir-faire artisanaux, espaces de sociabilité, pratiques alimentaires ou arts du spectacle. Ce concept a rapidement été assimilé par le langage des institutions du patrimoine, des associations et des activistes des droits culturels comme par les acteurs politiques locaux ou nationaux partout dans le monde. Les listes du patrimoine culturel immatériel de l’humanité établies par la convention ont en effet contribué à la fortune de cette notion à l’échelle mondiale et ont accentué la notoriété des éléments inscrits.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

20-23 février 2020 Belgique – Israël. Nouvelle polémique au sujet du carnaval d'Alost.

patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Les autorités flamandes concernées se refusent à interdire ces caricatures au nom de la liberté d’expression. Le 23, tandis que de nouveaux chars véhiculant des stéréotypes de juifs défilent lors du carnaval d’Alost, la Première ministre Sophie Wilmès juge que ces représentations « portent préjudice à nos […] Lire la suite

Pour citer l’article

Chiara BORTOLOTTO, « PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/patrimoine-culturel-immateriel/