OLIGOPOLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Au contraire de celui de monopole, fort ancien, le terme d'oligopole est récent ; on le doit, semble-t-il, à E. H. Chamberlin. Auparavant, on utilisait les expressions : concurrence de deux ou plusieurs producteurs (A. Cournot), monopole incomplet, concurrence limitée. Le mot « oligopole » fait nettement ressortir la caractéristique de ce mode de concurrence qui est le petit nombre de vendeurs sur un marché donné. Il en découle une conséquence essentielle, l'interdépendance des vendeurs : le débouché du vendeur A dépend non seulement de son prix et de ses autres conditions de vente, mais encore du prix et des conditions de vente de chacun de ses concurrents. Aucune firme ne peut agir sans tenir compte des réactions des autres entreprises présentes sur le marché.

Catégorie intermédiaire entre la concurrence parfaite et le monopole, l'oligopole admet un nombre très varié de situations, ce qui rend difficile une théorie unifiée simple ; il faut envisager la diversité des poids relatifs des divers concurrents et celle des comportements compétitifs. L'oligopole peut recouvrir aussi bien des collusions, dont la description relève du monopole, qu'une concurrence à couteaux tirés. À cet égard, il convient de noter que la concentration sur un marché donné ne réduit pas nécessairement la concurrence.

L'observation statistique des situations de concurrence dans les pays industriels conduit à l'idée que l'oligopole est la situation la plus répandue, au contraire de l'extrême rareté du monopole privé avéré et d'une fréquence relativement faible des marchés réellement atomistiques.

Sur les grands marchés internationaux, la structure est définitivement oligopolistique, et le pays d'origine des oligopoles est le plus souvent les États-Unis. En face, les gouvernements européens semblent avoir renoncé, au moins pour le moment, à sauvegarder l'atomicité des marchés ; au contraire, pour mieux résister à la concurrence internationale, ils ont été amenés à favoriser la concentration en oligopoles.

A. Cournot, père [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : docteur ès sciences économiques, professeur au Centre d'études supérieures de banque

Classification


Autres références

«  OLIGOPOLE  » est également traité dans :

ART CONTEMPORAIN

  • Écrit par 
  • Yves MICHAUD, 
  • Raymonde MOULIN
  •  • 12 400 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les galeries d'art contemporain »  : […] L' art contemporain se vend, pour l'essentiel, en galerie et non en vente publique. Les prix en galeries ne sont pas transparents et, de plus, une partie des transactions s'effectue dans la clandestinité, les phénomènes non quantifiables ou invisibles l'emportant sur les données apparentes et mesurables. Les nouvelles technologies qu'utilisent de plus en plus les artistes (installations, installat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-contemporain/#i_18738

COMMERCE INTERNATIONAL - Politique du commerce extérieur

  • Écrit par 
  • Bernard GUILLOCHON
  •  • 7 521 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les nouvelles justifications à l'interventionnisme  »  : […] Certaines thèses, apparues dans les années 1980 et 1990, apportent de nouvelles justifications à l'intervention de l'État dans le commerce. Elles concernent les branches de haute technologie dans les pays les plus développés. La théorie de la politique commerciale stratégique (P.C.S.) montre que, dans les secteurs oligopolistiques (quelques entreprises de très grande taille) où la production néce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/commerce-international-politique-du-commerce-exterieur/#i_18738

CONCURRENCE, économie

  • Écrit par 
  • Alain BIENAYMÉ
  •  • 7 210 mots

Dans le chapitre « Les dimensions organisationnelle et stratégique de la concurrence »  : […] La concurrence, selon cette optique, comporte donc deux dimensions, une dimension organisationnelle et une dimension stratégique. En considérant l'entreprise comme une collectivité organisée et non comme un individu capable d'ajuster instantanément sa combinaison de facteurs aux moindres variations de leurs prix de marché, on identifie les multiples causes susceptibles d'influer sur les performan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concurrence-economie/#i_18738

COÛTS DE PRODUCTION

  • Écrit par 
  • Nicolas COUDERC
  •  • 1 496 mots

Dans le chapitre « Influence des rendements d'échelle sur la structure du marché »  : […] En général, et c'est l'hypothèse retenue par la théorie économique néo-classique « standard », il existe une taille optimale commune à toutes les entreprises présentes sur un même marché, car ces entreprises sont supposées caractérisées par la même fonction de production. Cela signifie que, sur un marché donné, une entreprise dont la taille est inférieure à la taille optimale a intérêt à augment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/couts-de-production/#i_18738

FUSIONS-ACQUISITIONS

  • Écrit par 
  • Patricia CHARLÉTY, 
  • Saïd SOUAM
  •  • 9 404 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L’amélioration de la coordination des secteurs amont et aval »  : […] L’intégration verticale de deux monopoles, l’un étant le fournisseur de l’autre, a deux effets : elle augmente leur profit joint et réduit le prix final, ce qui bénéficie aux consommateurs. Prenons le cas d’un producteur et d’un distributeur d’un même bien, tous deux en situation de monopole. En cas d’indépendance, chacun fixe son prix de vente (prix de gros et prix de détail) de façon à maximise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fusions-acquisitions/#i_18738

MULTINATIONALES ENTREPRISES

  • Écrit par 
  • Jean-Louis MUCCHIELLI
  •  • 7 006 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Réaction oligopolistique et multinationalisation »  : […] Sur un marché oligopolistique dominé par un petit nombre d'entreprises, le leader, en s'implantant à l'étranger, modifie à son avantage sa position dans son secteur. Grâce à son implantation étrangère, la firme leader peut, en effet, espérer accroître ses parts de marché globales par rapport à ses concurrents qui ne sont pas encore internationalisés. Face à cette menace, les firmes suiveuses réagi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/entreprises-multinationales/#i_18738

PROTECTIONNISME

  • Écrit par 
  • Bernard GUILLOCHON
  •  • 6 508 mots

Dans le chapitre « La politique commerciale stratégique »  : […] Comme la thèse du tarif optimal, le courant de la politique commerciale stratégique s'efforce de montrer que les interventions publiques sur le commerce du pays peuvent être source de gain pour la collectivité, à condition qu'il n'y ait pas de représailles. Ce courant s'intéresse non plus au pouvoir de marché du pays, pris globalement, mais aux effets de la politique commerciale, dans le cas où l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/protectionnisme/#i_18738

Pour citer l’article

Michel LUTFALLA, « OLIGOPOLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/oligopole/