NOUVELLE-ANGLETERRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un « vieux pays », berceau de l’histoire yankee

Jusqu’à l’arrivée des Européens, les effets du peuplement amérindien sont modestes et ponctuels sur les paysages de la région. Les historiens estiment la population autochtone vers 1500 autour de 100 000 personnes. Il s’agit de tribus semi-nomades pratiquant des semis agricoles (maïs, haricots), associés à la chasse et à la cueillette. C’est en 1620 que le Mayflower et ses « pères pèlerins » en quête de liberté religieuse abordent la baie de Plymouth et fondent la colonie éponyme.

Les arrivées successives de colons anglais aboutissent à la création d’un paysage rural qui est la réplique de nombreuses campagnes britanniques. Le bocage, le morcellement du parcellaire, l’habitat groupé, la tradition du village green (la place publique), l’organisation communautaire sur des bases religieuses ainsi que la pratique initiale d’une agriculture vivrière constituent des marqueurs encore visibles de l’influence anglaise. Il en est de même pour l’urbanisation concomitante du développement industriel. Les zones rurales se sont progressivement dépeuplées au bénéfice des bourgs. Au cours du xixe siècle apparaît un réseau urbain hiérarchisé. Ainsi se sont spécialisés en chaîne des centres artisanaux, de petites villes-marchés, des ports, des villes moyennes et, à la tête du réseau, la métropole, Boston.

Boston, États-Unis

Photographie : Boston, États-Unis

Métropole de la Nouvelle-Angleterre, la ville de Boston, capitale du Massachusetts (vue ici depuis la tour du Prudential Center) alterne bâtiments anciens et gratte-ciel. 

Crédits : Harshil Shah/ Flickr.com ; CC BY-ND 2.0

Afficher

L’influence historique du protestantisme caractérisée par la pratique du libre examen se manifeste dans l’attachement aux institutions démocratiques locales comme les town meetings ou « assemblées communales ». Elle est aussi évidente dans l’intérêt porté à l’éducation, comme l’indique le développement des écoles et universités, dont la plus prestigieuse, Harvard, créée à Cambridge, aux abords de Boston, en 1636.

L’histoire économique de la Nouvelle-Angleterre en ce qui concerne l’évolution des systèmes productifs est quasi parallèle à celle de l’Angleterre jusqu’au milieu du xxe siècle. Après une période de développement agricole fondée sur la culture des céréales et l’élevage, la région connaît [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Médias de l’article

États-Unis : carte administrative

États-Unis : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Nouvelle-Angleterre, États-Unis

Nouvelle-Angleterre, États-Unis
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Paysage de Nouvelle-Angleterre, États-Unis

Paysage de Nouvelle-Angleterre, États-Unis
Crédits : Nikolay Okhitin/ Zoonar.com/ LBRF/ Age Fotostock

photographie

Boston, États-Unis

Boston, États-Unis
Crédits : Harshil Shah/ Flickr.com ; CC BY-ND 2.0

photographie

Afficher les 6 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  NOUVELLE-ANGLETERRE  » est également traité dans :

BOSTON

  • Écrit par 
  • Laurent VERMEERSCH
  •  • 1 596 mots
  •  • 3 médias

Capitale de l’État du Massachusetts et principale ville de Nouvelle-Angleterre, Boston, avec ses 673 000 habitants en 2016, est au cœur de la dixième agglomération des États-Unis (4,8 millions d’habitants). Elle est également la deuxième agglomération de la mégalopole BosWash (Boston-Washington), dont elle constitue le maillon septentrional. Sa place dans l’histoire de la nation américaine, son dy […] Lire la suite

COTTON JOHN (1584-1652)

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉTILLON
  •  • 796 mots

Le pasteur puritain qui allait devenir la plus grande figure de « la Plantation du Seigneur » en Nouvelle-Angleterre est né en 1584. Le mouvement qui milite pour que l'Église d'Angleterre extirpe d'elle-même les « reliques du papisme » et tout ce qui subsiste dans les églises du royaume de la liturgie romaine traverse une période noire : la reine Élisabeth, afin de réduire à la discipline les préd […] Lire la suite

ELIOT JOHN (1604-1690)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 136 mots

Né en Angleterre, ordonné ministre dans l'Église anglicane, John Eliot émigra, en 1631, à Boston. Pasteur de Roxbury (1632), il prêche aux Indiens, dont il étudie les langues, à Nonantum, puis à Natick. Son activité est soutenue par la Société pour la propagation de l'Évangile dans la Nouvelle-Angleterre. Plusieurs centaines d'Indiens, qui vivent dans des cités à eux, se convertissent. Tout en pou […] Lire la suite

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Laurent VERMEERSCH
  •  • 19 933 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Les climats de l'Est »  : […] À l'est, les zones climatiques forment des bandes sensiblement ouest-est qui s'arrêtent à la limite des Grandes Plaines et se différencient surtout par les températures ; au-delà du 100 e  méridien, c'est la sécheresse et l'humidité ou bien l'altitude qui jouent le rôle dominant, et les zones climatiques s'allongent plutôt du nord au sud, sauf sur la côte pacifique où la latitude redevient le fact […] Lire la suite

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN, 
  • Annick FOUCRIER, 
  • Marie-France TOINET
  •  • 33 202 mots
  •  • 58 médias

Dans le chapitre «  Découvertes et explorations »  : […] Le continent nord-américain entre assez tard dans l'histoire, par rapport à l'Amérique centrale et méridionale. Les « grandes découvertes » ont, en effet, pratiquement ignoré les immenses espaces situés au nord du golfe du Mexique, reconnu par Hernán Cortés au cours de son voyage de 1519. Les premiers explorateurs furent des Espagnols qui découvrirent la Floride et le «  Nouveau Mexique ». En 1513 […] Lire la suite

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Marc CHÉNETIER, 
  • Rachel ERTEL, 
  • Yves-Charles GRANDJEAT, 
  • Jean-Pierre MARTIN, 
  • Pierre-Yves PÉTILLON, 
  • Bernard POLI, 
  • Claudine RAYNAUD, 
  • Jacques ROUBAUD
  •  • 40 208 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Le mémorial de la plantation dans le désert : 1620-1702 »  : […] Les magistrats et les pasteurs des « plantations » calvinistes en Nouvelle-Angleterre ne sont pas les premiers à relater le début des colonies anglaises dans le Nouveau Monde. Ce privilège revient au capitaine John Smith (1579-1631), l'aventurier élisabéthain dont le récit de la première expédition en Virginie et de la fondation de Jamestown, A True Relation of... Virginia , publié en 1608 avant d […] Lire la suite

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - L'architecture

  • Écrit par 
  • Claude MASSU
  •  • 12 012 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La Nouvelle-Angleterre »  : […] En Nouvelle-Angleterre, au xvii e  siècle, l'architecture des colons connaît des débuts modestes. Le bois constitue le matériau le plus utilisé pour des maisons austères généralement à deux niveaux ancrés dans le sol par la cheminée de brique ou de pierre placée au centre. Parmi les témoignages qui ont subsisté de cette époque, on peut citer la maison aux sept pignons ( The House of the seven gabl […] Lire la suite

HUTCHINSON ANNE (1591 env.-1643)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 448 mots

Bannie de la colonie de la baie du Massachusetts pour ses convictions religieuses, Anne Hutchinson figure parmi les pionniers qui fondèrent la colonie de Rhode Island. Baptisée le 20 juillet 1591 à Alford, dans le Lincolnshire, en Angleterre, Anne Marbury est fille de pasteur et grandit dans une atmosphère studieuse. Elle épouse en 1612 un commerçant, William Hutchinson. Le couple décide d'émigrer […] Lire la suite

MATHER COTTON (1663-1728)

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉTILLON
  •  • 841 mots

Petit-fils et de John Cotton et de Richard Mather, deux grands noms des premiers temps de la « Plantation du Seigneur » en Nouvelle-Angleterre, Cotton Mather, né en 1663, l'année précédant l'installation de son père Increase Mather comme pasteur de l'importante Seconde Église de Boston, a vécu dans la hantise de ce legs prestigieux. C'est un enfant du sérail, précoce, nerveux, intimidé par la stat […] Lire la suite

MATHER INCREASE (1639-1723)

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉTILLON
  •  • 882 mots

La première génération de la Nouvelle-Angleterre, celle de John Winthrop, de John Cotton, de Thomas Hooker, avait établi sur le continent américain une « Plantation » où l'on pût vivre conformément aux ordonnances du Seigneur dans Ses Écritures. Née sur le sol américain, la seconde génération eut à consolider et à défendre cet héritage : Increase Mather en fut la figure principale. Né en 1639, fil […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

23-26 mai 2019 Union européenne. Élection du Parlement européen.

l’Angleterre et du Pays de Galles, 7 ; Parti conservateur, 4 ; Parti national écossais (indépendantiste), 3 ; Plaid Cymru (nationaliste gallois), 1 ; Sinn Fein (socialiste), 1 ; Parti unioniste démocrate (national-conservateur), 1 ; Parti de l’Alliance d’Irlande du Nord (libéral), 1. – Pays-Bas, 26 sièges : Parti travailliste (social-démocrate), 6  […] Lire la suite

12 mars 1994 Royaume-Uni. Premières ordinations de femmes à la prêtrise par l'Église d'Angleterre

Nouvelle-Zélande et Afrique anglophone – comptent déjà de nombreuses femmes-prêtres. L'ordination de femmes à la prêtrise provoque des remous au sein de la hiérarchie de l'Église d'Angleterre : 7 évêques et 720 prêtres ont signé une « motion de défiance », et 34 autres prêtres ont démissionné à ce jour. Les conséquences les plus graves se situent sur […] Lire la suite

11-21 novembre 1992 Royaume-Uni. Autorisation de l'ordination des femmes par l'Église d'Angleterre

d'Angleterre approuve l'ordination sacerdotale des femmes, déjà pratiquée par les Églises anglicanes des États-Unis, du Canada et de Nouvelle-Zélande. Cette décision est critiquée par la frange la plus conservatrice de l'Église d'Angleterre. De son côté, le Vatican déclare que cette mesure constitue un « grave obstacle au processus de réconciliation […] Lire la suite

24-26 mai 1989 France. 3e sommet francophone à Dakar

Nouvelle-Angleterre et de Louisiane –, mais la Mauritanie en est absente, en raison de la tension persistante avec le Sénégal depuis les massacres ethniques de la fin d'avril. François Mitterrand, qui représente la France en compagnie de plusieurs ministres, annonce dès le début de la conférence que la dette publique de trente-cinq pays pauvres, d'un […] Lire la suite

5 décembre 1987 Fidji. Remise du pouvoir aux civils

d'Angleterre, devient président de la nouvelle République, tandis que Ratu Sir Kamisese Mara, Premier ministre depuis l'indépendance en 1970 jusqu'aux élections du printemps, redevient le chef du gouvernement. Mais le général Rabuka, qui conserve la direction des forces armées et obtient le ministère de l'Intérieur dans le cabinet formé le 9 par Ratu […] Lire la suite

Pour citer l’article

Christian PIHET, « NOUVELLE-ANGLETERRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle-angleterre/