PESTE NOTION DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un lien entre organismes invasifs et pestes

Pourquoi le mot peste conserve-t-il un sens aussi imprécis, pourquoi s'applique-t-il à des objets très variés ? On parle encore couramment de peste bovine, équine, porcine, aviaire, de pseudo-peste aviaire ou porcine, etc. On écrit parfois encore que la fièvre aphteuse est une peste. Ces pestes animales ont en commun avec la peste humaine leur grande contagiosité et leur mortalité souvent élevée. Mais ce sont là des signes banals, et la ressemblance s'arrête ici. Leurs signes cliniques n'ont aucun rapport avec ceux de la peste humaine ou de la peste des rongeurs, à moins de tenir l'état fébrile pour justifier un regroupement de maladies pesteuses ! Leurs agents étiologiques sont aussi totalement différents. Ce sont surtout des virus, souvent responsables d'atteintes viscérales et cutanées hémorragiques, un virus de type grippal dans le cas de la peste aviaire, plus connue sous le nom de grippe aviaire, un Morbillivirus dans les cas de la peste bovine et de la pseudo-peste aviaire ou maladie de Newcastle, un Réovirus pour la peste équine, un Togavirus pour la peste porcine classique et un Asfivirus dans le cas de la peste porcine africaine. Ces virus ne sont pas apparentés. Les maladies qu'ils provoquent ne le sont pas non plus. Souvent, des appellations spécifiques, précises, connues, existent. Mais elles sont bien moins utilisées que peste ou grippe selon le cas – parfois les deux indifféremment pour la même maladie. La notion de peste animale est ainsi confuse à souhait, même si, bien entendu, elle ne l'est pas pour les vétérinaires.

Peste bovine, Afrique du Sud

Photographie : Peste bovine, Afrique du Sud

Photographie

Cette photographie, prise en Afrique du Sud en 1896, montre le désastre que peut provoquer la peste bovine sur les troupeaux de bovins. 

Crédits : Institut de recherches Vétérinaires d'Onderstepoort, Afrique du Sud

Afficher

Pour ne rien simplifier, l'usage du mot peste connaît une extension récente avec les études des équilibres de populations dans les écosystèmes perturbés par des organismes exogènes. Cet usage est banalisé par le fait qu'en anglais [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Médias de l’article

Flagellants

Flagellants
Crédits : AKG

photographie

Le rat, vecteur de la peste

Le rat, vecteur de la peste
Crédits : Erni/ Shutterstock

photographie

Peste bovine, Afrique du Sud

Peste bovine, Afrique du Sud
Crédits : Institut de recherches Vétérinaires d'Onderstepoort, Afrique du Sud

photographie

Les Animaux malades de la peste, gravure de Auguste Delierre

Les Animaux malades de la peste, gravure de Auguste Delierre
Crédits : Liszt Collection/ Heritage Images/ Age Fotostock

photographie

Afficher les 4 médias de l'article


Écrit par :

  • : chercheur en histoire des sciences, université Paris-VII-Denis-Diderot, ancien chef de service à l'Institut Pasteur

Classification

Pour citer l’article

Gabriel GACHELIN, « PESTE NOTION DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/notion-de-peste/