NOMS & ATTRIBUTS DIVINS, islam

ABŪ L-HUDHAYL AL-‘ALLĀF (752-842)

  • Écrit par 
  • Roger ARNALDEZ
  •  • 792 mots

Premier grand penseur de la théologie mu‘tazilite, disciple indirect de Wāṣil b. ‘Atā', Abū l-Hudhayl al-‘Allāf est né à Baṣra et mort à Sāmarā. S'étant initié à la philosophie, il s'oppose vivement aux « physiciens » matérialistes, la dahriyya , qui soutiennent l'éternité du monde, défendant dans les polémiques les grands principes de l'École. Des doctrines de Platon et d'Ar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abu-l-hudhayl-al-allaf/#i_94926

ALLĀH

  • Écrit par 
  • Roger ARNALDEZ
  •  • 561 mots

Nom désignant en islam le Dieu unique et créateur qui a révélé son existence et ses commandements, ses promesses et ses menaces, depuis Adam jusqu'à Muḥammad. Ce nom, connu avant la mission du Prophète, a pu désigner en Arabie le Dieu suprême. Il se rattache à la racine sémitique el . En arabe, ilāh signifie la divinité, dieu comme nom commun. Le verbe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allah/#i_94926

ASH‘ARĪ ABŪ L-ḤASAN ‘ALĪ BEN ISMĀ‘ĪL AL- (874 env.-935)

  • Écrit par 
  • Roger ARNALDEZ
  •  • 555 mots

Fondateur de l'école de théologie musulmane à laquelle se sont ralliés la majorité des sunnites. Né à Baṣra, mort à Baghdād, al-Ash‘arī, d'abord disciple d'al-Djubbā'ī, quitte le mu‘tazilisme vers 912, à la suite de trois visions qu'il aurait eues du Prophète. Il aurait compris qu'il lui était ordonné d'allier la tradition et la théologie spéculative ( kalām ). C'est bien, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/al-ash-ari-abu-l-hasan-ali-ben-isma-il/#i_94926

CORAN (AL-QURĀN)

  • Écrit par 
  • Régis BLACHÈRE, 
  • Claude GILLIOT
  •  • 13 323 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'orientation linguistique »  : […] Un autre commentaire, lui aussi très critiqué, n'en a pas moins laissé sa marque sur l'exégèse, celui de Abū ‘Ubayda (mort en 208/824), Maǧāz al-Qur'ān . Le terme maǧāz , qui dans la rhétorique postérieure signifie « trope » ou langage figuré, désigne ici toute tournure qui, du point de vue de la sémantique, de la lexicographie ou de la syntaxe, ne signi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coran/#i_94926

GHAZĀLĪ AL- (1058-1111)

  • Écrit par 
  • Roger ARNALDEZ
  •  • 3 442 mots

Dans le chapitre « Ghazālī et l'ash‘arisme »  : […] Ghazālī, en théologie, était ash‘arite. Abū'l-Ḥasan al-Ash‘arī peut être considéré comme le créateur d'une doctrine du juste milieu entre les interprétations purement littérales du Coran qui conduisent à l'anthropomorphisme de certains ḥanbalites, et l'exégèse rationnelle des mu‘tazilites qui risque d'escamoter le contenu des textes par le commentaire figuré. Sur deux points en particulier, l'ash […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/al-ghazali/#i_94926

IBN ḤAZM (994-1064)

  • Écrit par 
  • Roger ARNALDEZ
  •  • 2 210 mots

Dans le chapitre « Le savant ẓāhirite »  : […] Suivant Ibn Ḥazm, le langage est fait pour la communication et son but est l'intercompréhension ( tafāhum ). Il doit être clair, ne pas se construire sur des sous-entendus ( taqdīr ) et ne pas être énigmatique. Cela est encore plus vrai pour la Parole de Dieu qui, d'après le Coran lui-même, a été révélée en un « arabe clair ». Il faut donc comprendre le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibn-hazm/#i_94926

ISLAM (La religion musulmane) - Les fondements

  • Écrit par 
  • Jacques JOMIER
  •  • 12 611 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Dieu, ses envoyés, les livres sacrés, les anges »  : […] Par sa très forte insistance sur ce point de sa doctrine, l'islam apparaît avant tout comme la religion de l'unicité de Dieu ( dīn al- tawḥīd ). Il parle de Dieu et à Dieu pour le louer, comme pour lui demander pardon et aide ; le fidèle se plaît à rappeler les œuvres de Dieu (création, secours à ses envoyés, miracles), comme il aime énumérer les «   nom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-religion-musulmane-les-fondements/#i_94926

MAGIE

  • Écrit par 
  • René ALLEAU, 
  • Roger BASTIDE
  •  • 11 230 mots

Dans le chapitre « Les techniques magiques »  : […] La loi magique fondamentale de « l'action du semblable sur le semblable », le principe de similarité, la puissance de l'analogie n'ont pas été des bases théoriques d'une « vision du monde » ni d'un système spéculatif sacralisé, mais autant de conséquences logiques d'un comportement ancestral, enseigné et suivi avec succès par maintes générations pendant tout le stade primitif de l'économie de la c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magie/#i_94926

MU‘TAZILISME

  • Écrit par 
  • Roger ARNALDEZ
  •  • 5 844 mots

Dans le chapitre « Origines intellectuelles et spirituelles »  : […] Il est vraisemblable que le mu‘tazilisme comme théologie s'est développé parmi des croyants qui avaient une confiance absolue dans les promesses et les menaces que Dieu a annoncées dans le Coran. À l'unité de Dieu, à l'unité de la Loi révélée, doit correspondre l'unité d'une communauté ( umma ) entièrement soumise à Dieu ( ii , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mu-tazilisme/#i_94926