Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

NEW HORIZONS, mission

New Horizons est une sonde spatiale d’exploration du système plutonien (Pluton et ses satellites) ainsi que d’un ou plusieurs autres objets de la ceinture de Kuiper (région située au-delà de l'orbite de Neptune et qui contient des dizaines de milliers de corps glacés). Elle a été lancée en 2006 dans le cadre du programme New Frontiers de la NASA. Elle a survolé en juillet 2015 son objectif principal, Pluton (mission dite nominale), puis en janvier 2019 l’objet de Kuiper 2014 MU69 (mission étendue), nommé officiellement Arrokoth, en novembre 2019.

Les sept instruments scientifiques de la sonde ont permis pour la première fois d’étudier de près la surface, l’atmosphère et l’environnement proche de la planète naine Pluton, de ses cinq satellites et d’Arrokoth. Ils ont fourni des informations importantes pour la compréhension de la formation de notre système solaire.

Historique et trajectoire de New Horizons

Dès le programme Voyager (dont les deux sondes ont été lancées en 1977), destiné à l’exploration des planètes externes du système solaire, et jusqu’à la fin du xxe siècle, des projets vers Pluton ont été développés puis annulés. La NASA lance en 2001 une compétition pour une mission avec un premier survol de reconnaissance de Pluton, suivi de survols d’un ou plusieurs objets de la ceinture de Kuiper. Cette mission serait la première d’un nouveau programme d’exploration du système solaire, nommé New Frontiers. En novembre 2001, la NASA sélectionne la sonde New Horizons proposée conjointement par plusieurs scientifiques du Southwest Research Institute (SwRI), menés par Alan Stern, et par le laboratoire APL (Applied Physics Laboratory) de l'université Johns-Hopkins, à Laurel (Maryland). Après quatre ans de développement, le 19 janvier 2006, la sonde est lancée par une fusée Atlas V-551 de Cape Canaveral, en Floride. Lors de ce lancement, la sonde atteint une vitesse d’injection sur sa trajectoire de 16,26 kilomètres par seconde, record absolu pour un objet lancé par les humains depuis la Terre. Après neuf ans et demi de voyage et quelque 6,4 milliards de kilomètres parcourus, New Horizons survole Pluton le 14 juillet 2015 à une dizaine de milliers de kilomètres de sa surface. Durant son trajet, elle a effectué le survol d’un astéroïde (132524 APL) en juin 2006 ainsi que celui de Jupiter, le 28 février 2007, pour bénéficier de l’assistance gravitationnelle de cette planète géante afin de modifier sa direction et augmenter sa vitesse tout en économisant du carburant. La phase d’observation du système plutonien a duré en tout six mois et le survol à proprement parler de Pluton une journée. Quelques mois plus tard, New Horizons est légèrement déviée pour atteindre et survoler, à 3 500 kilomètres de distance, l’objet 2014 MU69 le jour de l’an 2019.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : directeur de recherche CNRS, Institut de planétologie et d'astrophysique de Grenoble

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Sonde spatiale New Horizons

Sonde spatiale New Horizons

Pluton vue par New Horizons

Pluton vue par New Horizons

Brume sur Pluton

Brume sur Pluton

Autres références

  • SYSTÈME SOLAIRE

    • Écrit par Arnaud CASSAN
    • 8 098 mots
    • 8 médias
    ...par ailleurs accompagnés de petits satellites, dont le détail des trajectoires fournit des informations sur la densité de l’ensemble de ces objets. La sonde spatiale New Horizons, après avoir visité le système de Pluton, a fourni en 2019 des données et des images très détaillées d’Arrokoth, l’objet du...

Voir aussi