MUTATIONNISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'individualisation de la génétique

Le mutationnisme formulé par De Vries n'est plus admis aujourd'hui en tant que tel, mais il marque une étape historique et épistémologique fondamentale dans la compréhension du rôle évolutif joué par les mutations génétiques, ces changements de l'ADN qui permettent l'innovation biologique. Il s'agit là d'un phénomène essentiel, car il explique en grande partie l'extraordinaire diversité dont témoigne la biosphère d'hier, d'aujourd'hui, et, sans doute, de demain, car les possibilités offertes dès à présent par le génie génétique laissent présager une accélération de l'évolution de nombreuses espèces d'êtres vivants, dont l'homme lui-même.

Plusieurs manifestations ont été programmées pour commémorer le centenaire de la redécouverte des lois de Mendel et de la théorie des mutations. « L'Année De Vries » s'est ouverte au printemps 2000 avec un colloque organisé par l'Académie des sciences de Paris, où le père de la science moderne de l'hérédité a publié son article fondateur le 20 mars 1900. Elle s'est poursuivie avec la publication, en France comme à l'étranger, de plusieurs articles consacrés aux pionniers de la génétique, qui paraissent dans diverses revues de spécialité et de vulgarisation scientifique. Enfin, le XXIe congrès international d'histoire des sciences (Mexico, 8 au 14 juillet 2001) a prévu une communication spéciale au sujet de l'évolution du mutationnisme depuis le siècle des Lumières jusqu'à nos jours.

Ces rencontres et les travaux qui en découlent reflètent l'importance actuelle de la génétique au sein des sciences de la vie. L'intérêt soutenu que ce domaine suscite auprès d'un large public révèle aussi l'actualité des problèmes posés par la bioéthique et la révolution agroalimentaire notamment. Quant au mutationnisme, même s'il représente une étape dépassée de la théorie de l'évolution, aucun chercheur ne conteste plus sa place essentielle dans l'explication des mécanismes de l'évolution. Ainsi, il existe aujourd'hui un consens [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

  • : professeur agrégé d'histoire, docteur en lettres et sciences humaines, enseignant à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification


Autres références

«  MUTATIONNISME  » est également traité dans :

DE VRIES HUGO (1848-1935)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 428 mots

Après des études à Leyde où il obtint son doctorat en 1870, et un séjour en Allemagne, De Vries fut nommé professeur de botanique à l'université d'Amsterdam (1878-1918). En 1866, il isola des variétés sauvages de l'herbe aux ânes ( Œnothera lamarckiana ) qui différaient considérablement de l'espèce cultivée. Considérant ces variétés comme un exemple de l'évolution dynamique c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hugo-de-vries/#i_10391

ÉVOLUTION

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS, 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 15 097 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Hérédité des caractères biologiques »  : […] L' hérédité des caractères acquis, au milieu du xx e  siècle, était tombée dans un discrédit presque général, et les théories de Lyssenko apparaissaient à l'immense majorité de la communauté scientifique comme un archaïsme ou une supercherie. Pourtant, un siècle plus tôt, cette hypothèse était en faveur chez la plupart des savants. Darwin lui-même […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evolution/#i_10391

Pour citer l’article

Cédric GRIMOULT, « MUTATIONNISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mutationnisme/