MUSICALES (TRADITIONS)Musiques de l'Asie du Sud-Est

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Genres et orchestres

Dans tous les pays de l'Asie du Sud-Est, il existe une musique populaire qui accompagne les faits et gestes de tous les jours. Souvent vocale, elle est exécutée par les travailleurs, paysans, pêcheurs ou artisans. La musique instrumentale, exécutée à l'occasion des mariages, des funérailles ou des fêtes saisonnières, diffère de la musique savante de cour, surtout par le nombre d'instruments constitués en ensembles et par le niveau artistique des musiciens. Mais, très souvent, la musique « paysanne » a le même répertoire que la musique « royale » ; c'est le cas au Cambodge.

La musique de tradition savante est une musique d'orchestre. Les ensembles déjà cités sont les plus courants. Mais en Thaïlande, en dehors de l'orchestre pi phat et de l'orchestre mahori semblable au mohori cambodgien, il existe un autre ensemble, khruang sai, composé d'instruments à cordes, d'une flûte de bambou et d'instruments à percussion. Au Cambodge, en dehors des ensembles pin peat et mohori, on peut citer encore l'ensemble phleng khmer pour la musique de mariage ou la musique de cérémonie en l'honneur des génies, le phleng kong-skor pour l'incinération des corps des défunts, le khang chnak pour le cortège funèbre, le khlang khêk pour des séances de boxe.

Les mots gamelan à Java et gong à Bali sont plutôt des termes génériques désignant des ensembles instrumentaux plus ou moins importants, dont les fonctions et les styles musicaux varient d'une région à l'autre.

Ces grands ensembles jouaient une musique de divertissement de cour, qui accompagnait les drames dansés. Dans le peuple, les spectacles les plus populaires sont les « théâtres d'ombres » : nang sbek et syang au Cambodge, wayang en Malaisie et en Indonésie.

Aux Philippines, l'ensemble instrumental le plus populaire est le rondalla, composé uniquement d'instruments à cordes pincées du type des guitares espagnoles : banduria à six cordes doubles accordées à la quarte ; laud semblable au banduria mais avec un manche plus long, une caisse plus large et un registre plus grave ; octavina ressemblant à une petite guitare ; guitare philippine, résultant d'un mélange de guitare espagnole et de kudyapi, luth philippin à cinq cordes accordées mi, la, , sol, si ; bajo, basse à quatre cordes (mi, la, , sol).

Cet ensemble joue des chansons et des danses qui portent la marque de l'influence espagnole. Aux Philippines, la musique occidentale, enseignée dans plusieurs conservatoires, est exécutée par des orchestres symphoniques, parmi lesquels le Manila Symphony Orchestra fondé en 1926. Leurs répertoires comportent non seulement les œuvres classiques de l'Occident, mais aussi celles de compositeurs philippins, tels Abelardo Nicanor, Buenaventura Antonino, Kasilag Lucrecia, Molina Antonio, Pájaro Eliseo, San Pedro Lucio, Tapales Ramón. Mais des orchestres avaient été créés dès la fin du xixe siècle et c'est même en 1601 que le premier orchestre de type occidental joua au couvent de Nuestra Señora de Guadalupe.

Dans les autres pays de l'Asie du Sud-Est, la musique occidentale n'est pas appréciée. En Thaïlande et au Cambodge, sous l'influence des musiciens occidentaux qui dirigeaient les orchestres de cour, les xylophones et les jeux de gongs ont été « réaccordés » plus ou moins d'après la gamme tempérée. Les souverains et dirigeants politiques de ces deux pays, étant donné leur goût pour la musique de jazz ou de danse de l'Occident, ont donné le ton aux jeunes musiciens : une nouvelle musique hybride est née ; elle se répand grâce à la radiodiffusion. Heureusement, en Indonésie, plusieurs centaines de gamelan et de gong continuent à exécuter la musique traditionnelle.

En Asie du Sud-Est comme dans la plupart des pays non industrialisés, l'ancienne tradition musicale, avec son long passé, ses règles achevées, ses formes définies, s'efface devant la « musique nouvelle » qui cherche sa voie, ou la musique occidentale qui tend à s'imposer ; elle est mal défendue par les vieux maîtres, ceux-ci refusant de transmettre leur art à des jeunes qui, à leurs yeux, sont incapables de le comprendre, ou s'enfermant dans leur tour d'ivoire, hostiles à toute évolution. Les jeunes ou bien adoptent la musique occidentale et renient leur passé, ou bien cherchent un compromis, confondant progrès avec occidentalisation, et donnent naissance à une musique hybride dont la valeur artistique laisse à désirer.

Dans un monde qui évolue, la musique ne peut pas rester immuable. Ma [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Médias de l’article

Jeu de gongs

Jeu de gongs
Crédits : Pattarasiri Virayasi/ Fotolia

photographie

Échelle de base thai-khmer

Échelle de base thai-khmer
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Échelle slendro

Échelle slendro
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Échelle pélog

Échelle pélog
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 5 médias de l'article


Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S., président et directeur des études du Centre des études de musique orientale

Classification

Autres références

«  MUSICALES TRADITIONS  » est également traité dans :

MUSICALES (TRADITIONS) - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Pierre BILLARD
  •  • 276 mots

La tradition musicale occidentale, qui fait l'objet de l'enseignement dans les conservatoires, ne saurait résumer toute la musique du monde. Quelle que soit l'importance privilégiée qu'elle prend aux yeux des Occidentaux par le nombre et la grandeur des monuments auxquels elle a donné naissance, n'oublions pas qu'elle n'est, après tou […] Lire la suite

MUSICALES (TRADITIONS) - Le fonds musical européen

  • Écrit par 
  • Roberto LEYDI
  •  • 4 234 mots

Les vicissitudes historiques, les transformations socio-économiques, la pression continue et croissante des cultures dominantes et, à notre époque, le conditionnement exercé par la « sous-culture » des mass media n'ont pas détruit les nombreuses traditions musicales orales des couches populaires européennes mais les ont assurément modifiées. Sous le vernis d'une culture de masse que les lois du ma […] Lire la suite

MUSICALES (TRADITIONS) - Musiques des Amériques

  • Écrit par 
  • Gérard BEHAGUE
  •  • 5 846 mots
  •  • 3 médias

Le continent américain présente une immense variété de cultures issues, non seulement d'ethnies différentes (indiennes, africaines, néo-européennes et néo-asiatiques), mais aussi de circonstances ethno-historiques particulières, liées aux mouvements migratoires inter- et transcontinentaux du début de la colonisation du xvie siècle. Cette diversité s'e […] Lire la suite

MUSICALES (TRADITIONS) - Musique de l'Inde

  • Écrit par 
  • Mireille HELFFER
  •  • 3 545 mots
  •  • 2 médias

En Europe, l'étude de la musique de l'Inde est longtemps restée le monopole des érudits, qui seuls pouvaient avoir accès aux traités en langue sanskrite ; cependant, pour la plupart, ils ignoraient la musique vivante du continent indien.Avec d'une part l'avènement de l'enregistrement sonore, avec d'autre part la venue de virtuoses indiens dans les salles de […] Lire la suite

MUSICALES (TRADITIONS) - Musique hébraïque

  • Écrit par 
  • Amnon SHILOAH
  •  • 3 337 mots

L'héritage musical du peuple d'Israël est caractérisé par trois mille ans d'histoire et par l'impressionnante variété de ses constituants. De nombreuses cultures musicales sont à l'arrière-plan de son évolution : celles des civilisations antiques et helléniques à l'époque des patriarches et des Temples, et celles de tous les pays de la Diaspora pendant environ deux mille ans de dispersion. Des mus […] Lire la suite

MUSICALES (TRADITIONS) - Musique d'Afrique noire

  • Écrit par 
  • Charles DUVELLE
  •  • 9 316 mots

Vers la seconde moitié du xxe siècle et jusqu'à nos jours, le progrès dans diverses disciplines des sciences humaines orienta les recherches ethnomusicologiques dans de nouvelles voies. C'est ainsi par exemple que les méthodes de la linguistique ou du structuralisme ont marqué certains travaux sur la musique afr […] Lire la suite

MUSICALES (TRADITIONS) - Musiques de l'Islam

  • Écrit par 
  • Charles DUVELLE, 
  • Amnon SHILOAH
  •  • 7 284 mots
  •  • 2 médias

Les musiques d'une vaste région géographique allant de l'Asie centrale à l'Atlantique constituent les branches d'une même famille musicale ayant pris racine dans les foyers culturels du Proche-Orient et du Moyen-Orient. En dépit de leurs multiples apparences, ces musiques, qui appartiennent toutes à la tradition orale, présentent certaines caractéristiques communes, surtout dans l'art savant ; cel […] Lire la suite

MUSICALES (TRADITIONS) - Musiques d'inspiration chinoise

  • Écrit par 
  • TRAN VAN KHÊ
  •  • 8 750 mots
  •  • 11 médias

Du point de vue géographique, l'Extrême-Orient, pris dans son sens restrictif, désigne l'ensemble des pays d'Asie orientale (Chine, Japon, Corée, Mongolie). En général, ce terme couvre toutes les régions précitées et le Sud-Est asiatique : Birmanie, Thaïlande, Laos, Cambodge, Vietnam, Malaisie, Indonésie et Philippines. Du point de vue musical, on groupe ici sous ce titre les pays de l'Asie orient […] Lire la suite

MUSICALES (TRADITIONS) - Musiques de l'Océanie

  • Écrit par 
  • Mervyn Evan MCLEAN
  •  • 5 753 mots
  •  • 11 médias

L'idée stéréotypée que l'on se fait de la musique des mers du Sud dérive d'images vagues où, sur des plages tropicales, l'ukélélé et la guitare hawaïenne accompagnent le chant des vahinés. La véritable richesse de la vie musicale de ces régions constitue une réalité très différente […] Lire la suite

ALCHIMIE

  • Écrit par 
  • René ALLEAU, 
  • Universalis
  •  • 13 656 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'univers symbolique du Grand Œuvre »  : […] La littérature alchimique et son langage, tels que le corpus traditionnel occidental en présente les témoignages, ont eu pour but principal de transmettre, sous le voile de leurs structures particulières et grâce à elles, une révélation et une illumination qui dépendaient d'un seuil d'éveil intérieur. En le franchissant, le néophyte pénétrait dans cet « autre monde » qu'est l'univers du Grand Œuv […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

 TRAN VAN KHÊ, « MUSICALES (TRADITIONS) - Musiques de l'Asie du Sud-Est », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/musicales-traditions-musiques-de-l-asie-du-sud-est/