BERLIN MUR DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans la nuit du 12 au 13 août 1961, vers 2 heures du matin, débute à Berlin la construction d'un mur séparant les zones d'occupation française, britannique et américaine d'une part, et la zone d'occupation soviétique d'autre part. Pour l'U.R.S.S. et les autorités de la République démocratique allemande (R.D.A.) à l'initiative de cette décision, il s'agit avant tout de mettre un terme à l'exode massif de la population est-allemande, qui constitue une véritable hémorragie démographique et économique pour le bloc de l'Est et nuit à son image internationale. Entre 1949 et 1961, près de trois millions de réfugiés ont en effet gagné l'Ouest en profitant du statut quadripartite de Berlin, malgré les mesures de rétorsion prévues à l'encontre de leur famille restée à l'Est. Les protestations du monde occidental contre ce « mur de la honte » n'empêchent pas l'achèvement de cette frontière étanche et sévèrement contrôlée au cœur de Berlin, qui symbolise l'apogée de la guerre froide et ne sera démantelée qu'en 1989.

Construction du Mur de Berlin, 1961

vidéo : Construction du Mur de Berlin, 1961

vidéo

De 1947 à 1961, environ quatre millions d'Allemands quittent la R.D.A. pour la République fédérale d'Allemagne. Leur fuite passe par Berlin, point de jonction des secteurs d'occupation soviétique et occidentaux. Pour endiguer cet exode massif, le gouvernement d'Allemagne de l'Est décide de... 

Crédits : National Archives

Afficher

—  Olivier COMPAGNON

Écrit par :

  • : professeur d'histoire contemporaine, université Sorbonne nouvelle, Institut des hautes études de l'Amérique latine

Classification

Autres références

«  BERLIN MUR DE  » est également traité dans :

CHUTE DU MUR DE BERLIN

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 232 mots
  •  • 2 médias

Produit de la guerre froide et symbole du partage du monde en deux blocs depuis sa construction en août 1961, le Mur de Berlin cesse d'être une frontière étanche entre les parties Est et Ouest de la ville au soir du 9 novembre 1989. La chute du Mur intervient au terme de gigantesques manifestations populair […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - République démocratique allemande

  • Écrit par 
  • Georges CASTELLAN, 
  • Rita THALMANN
  •  • 19 312 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La construction du Mur de Berlin »  : […] Le 13 août 1961, à 2 heures du matin, des milliers de membres de la police populaire et des groupes de combat des usines prirent position à la limite du secteur oriental de Berlin et y édifièrent une ligne de barbelés et de chevaux de frise, par la suite remplacée par un mur et prolongée tout autour de Berlin-Ouest. Seuls restaient ouverts quelques points de passage sévèrement contrôlés : la libre […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - Le processus de réunification

  • Écrit par 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 2 708 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'effondrement de la R.D.A. »  : […] Ne pouvant incarner l'ensemble de la nation allemande et ne disposant d'aucune légitimité démocratique, la R.D.A. était un État artificiel, créé par l'U.R.S.S. au nom d'une idéologie totalitaire, avec le concours des communistes allemands. Cet État était rejeté par une bonne partie de la population, comme en témoignent la révolte des ouvriers, le 17 juin 1953, et les millions de réfugiés est-alle […] Lire la suite

BERLIN

  • Écrit par 
  • Guillaume LACQUEMENT, 
  • François REITEL
  •  • 5 909 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Berlin en 1990, une « capitale en attente » »  : […] Depuis le 3 octobre 1990, Berlin forme un Land mono-communal sur le modèle des villes hanséatiques de Brême et de Hambourg. Le pouvoir exécutif est détenu par le sénat ou gouvernement régional, présidé par un bourgmestre, et a son siège au Rotes Rathaus (l’« hôtel de ville rouge », nommé ainsi en raison de la couleur des briques vernissées qui ont servi à sa construction) dans le quartier Saint-N […] Lire la suite

BERLIN (foyer culturel)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 4 402 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Après le Mur »  : […] Une fois restaurées la porte de Brandebourg, jusque-là symbole physique de la division, et la place de Paris adjacente, les deux parties de la ville se remettent à communiquer. Pour l’Ouest comme pour l’Est, tant pour les chantiers gouvernementaux que pour les projets privés, le principe adopté par le collectif d’architectes et d’urbanistes en charge de la refondation de Berlin est celui d'une « r […] Lire la suite

DÉMOCRATIES POPULAIRES

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 8 416 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « République démocratique allemande (R.D.A.) »  : […] La R.D.A., autre maillon fort du camp communiste, entre à son tour en dissidence. Cet État artificiel, créé par la volonté des seuls Soviétiques, sans légitimité nationale ou démocratique, ébranlé par la révolte des ouvriers de 1953 et par la fuite de sa population vers la république fédérale d'Allemagne, enfermait ses sujets derrière le rideau de fer et le Mur de Berlin. Après le remplacement de […] Lire la suite

GUERRE FROIDE

  • Écrit par 
  • André FONTAINE
  •  • 10 892 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « La réunification »  : […] L'invasion, en décembre 1979, de l'Afghanistan – révolté contre ses maîtres communistes –, par les troupes soviétiques, intervenant ainsi pour la première fois depuis 1945 hors de la zone d'influence tacitement reconnue à Moscou, devait porter l'inquiétude du monde occidental à son comble. Cette inquiétude, jointe au sentiment d'humiliation ressenti, après tant d'échecs, par le peuple américain, a […] Lire la suite

GUERRE FROIDE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 551 mots

Dans le chapitre « La fin du bloc soviétique »  : […] L’URSS se trouve confrontée, depuis le début des années 1980, à de graves problèmes : l’enlisement dans la guerre d’Afghanistan, la persistance de l’agitation en Pologne et la reprise de la course aux armements, qui ruine un pays déjà affaibli. La succession rapide de trois dirigeants soviétiques qui meurent de vieillesse apparaît comme un signe annonciateur de l’épuisement du système. Mikhaïl Gor […] Lire la suite

MISE EN PLACE D'UN MONDE BIPOLAIRE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 447 mots

1945 Conférence de Yalta (4-11 février). Capitulation allemande à Berlin (8 mai). Signature de la capitulation sans condition du Japon (2 septembre). 1946 Discours de Churchill à Fulton dénonçant le « rideau de fer » s'abattant sur le continent européen (5 mars). 1947 Discours de Truman définissant sa « doctrine » (12 mars). Marshall propose un plan d'aide à la reconstruction de l'Europe (5 jui […] Lire la suite

MÜLLER HEINER (1929-1995)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOREL
  •  • 2 586 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le temps d'un Mur (1958-1989) »  : […] Müller débute au théâtre en 1958 avec Le Briseur de salaires et La Correction , deux « histoires de production », c'est-à-dire d'usines à reconstruire ou de grands chantiers à édifier. Avec la première, il réalise un projet que Brecht avait conçu avant lui – écrire une pièce sur un ouvrier activiste – et attire l'attention par son refus d'enjoliver la condition ouvrière. Pour la seconde, il est o […] Lire la suite

Les derniers événements

France – Turquie. Remise en cause du rôle de l’OTAN par le président français Emmanuel Macron. 7-21 novembre 2019

reste vitale pour [la] sécurité » de l’Europe, alors que se déroulent les célébrations du trentième anniversaire de la chute du Mur de Berlin. Le 21, lors d’une réunion des ministres des Affaires étrangères des pays membres de l’OTAN, la France et l’Allemagne demandent au secrétaire général Jens Stoltenberg de diriger un groupe d’experts chargé de réfléchir sur le futur rôle de l’organisation. […] Lire la suite

États-Unis. Investiture à la présidence de Donald Trump. 6-31 janvier 2017

le Brexit de « chose géniale », juge l’OTAN « obsolète » et promet la conclusion rapide d’un accord de libre-échange avec Londres, tout en menaçant Berlin de mesures protectionnistes. Le 20, à Washington, Donald Trump est investi président des États-Unis et Mike Pence vice-président […] Lire la suite

Allemagne. Signature d'un concordat entre l'État et la communauté juive. 27 janvier 2003

culturel juif allemand ». Ce geste, qui traduit la reconnaissance de la communauté juive allemande, en forte augmentation depuis la chute du Mur de Berlin en 1989, place les organisations juives au même niveau que leurs homologues protestantes et catholiques dans le cadre de leurs activités extrareligieuses (notamment la gestion d'infrastructures sociales et hospitalières). […] Lire la suite

Allemagne. Condamnation d'Egon Krenz. 25 août 1997

Egon Krenz, dernier président de la République démocratique allemande, entre la démission d'Erich Honecker, en octobre 1989, et la chute du Mur de Berlin, un mois plus tard, est condamné à six ans et demi de prison ferme pour sa responsabilité dans la mort de centaines d'Allemands […] Lire la suite

Allemagne. L'ex-R.D.A. face à son passé. 2-20 janvier 1992

, six mois avant la chute du Mur de Berlin, rend son verdict. La victime avait été la dernière des quelque deux cents personnes tuées en tentant de franchir le Mur érigé en 1961. Le garde qui est présumé avoir tiré le coup de feu mortel est condamné à trois ans et demi de prison, tandis que le gradé qui avait donné l'ordre de tirer est acquitté. Le lendemain, le parquet de Berlin fait appel du jugement. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Olivier COMPAGNON, « BERLIN MUR DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/mur-de-berlin/