MOUCHE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Calliphora : vue latérale

Calliphora : vue latérale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Mouche domestique

Mouche domestique
Crédits : James Cotier, Getty Images

photographie


Insecte diptère possédant un corps trapu, des yeux composés volumineux et de courtes antennes.

Classe : Hexapodes ; ordre : Diptères ; sous-ordre : Brachycères ; section : Cyclorhaphes

Les mouches, comme tous les insectes appartenant à l'ordre des Diptères, possèdent une seule paire d'ailes membraneuses, la seconde étant transformée en balanciers pour permettre l'équilibrage en vol. Elles sont pourvues de courtes antennes composées de 3 articles dont le dernier porte une longue soie, l'arista. Leurs pièces buccales sont de type suceur-lécheur, mais certaines espèces ont un rostre piqueur. Elles se distinguent des autres Brachycères, comme les taons, par l'existence d'un puparium, enveloppe dure en forme de tonnelet qui emprisonne la nymphe, ou pupe. Après métamorphose, encore appelée ici pupaison, l'adulte émerge du puparium par une fente circulaire, ce qui est caractéristique des Cyclorhaphes ou mouches « vraies ». C'est un groupe particulièrement vaste, qui présente une grande diversité de formes et de mœurs.

Calliphora : vue latérale

Calliphora : vue latérale

Dessin

Vue latérale de Calliphora 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La principale famille, celle des Muscidés, est composée de 4 000 espèces, dont 450 vivent en Europe. Son représentant le plus connu est la mouche domestique, Musca domestica, qui a suivi l'homme dans toutes les régions du globe. Grisâtre avec des rayures noires sur le thorax et deux taches jaunes sur l'abdomen, elle mesure de 6 à 8 millimètres. Elle présente de nombreuses générations annuelles, avec un cycle de 2 à 4 semaines. La femelle peut pondre jusqu'à 600 œufs, déposés dans des matières en décomposition, qui donneront les asticots, larves acéphales et apodes. Après trois stades larvaires successifs, la pupaison s'effectue dans un endroit sec et dure de 3 à 5 jours. Les adultes ont une durée de vie de 25 à 52 jours. La fannie, Fannia canicularis, ressemble beaucoup à la mouche domestique, mais elle est plus petite : de 4 à 6 millimètres. Toutes ces mouches transmettent des germes pathogènes (le choléra, la thyphoïde...) en se déplaçant sur les excréments puis sur les aliment [...]

Mouche domestique

Mouche domestique

Photographie

De couleur grisâtre et mesurant de 6 à 8 millimètres, la mouche domestique (Musca domestica) possède un corps trapu, des yeux volumineux et de courtes antennes. Comme tous les diptères, elle ne possède qu'une seule paire d'ailes. C'est en se déplaçant sur les excréments puis sur les... 

Crédits : James Cotier, Getty Images

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  MOUCHE  » est également traité dans :

DIPTÈRES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 6 258 mots
  •  • 9 médias

Comme leur nom l'indique, les Diptères (mouches, moustiques, etc.) sont des Insectes qui ne possèdent qu'une seule paire d'ailes fonctionnelles ; les ailes postérieures sont transformées en « balanciers » à rôle sensoriel et leur régression entraîne des modifications du thorax, lequel est presque exclusivement formé du mésothorax. Les pièces buccales forment une trompe piqueuse ou suceuse. Le déve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dipteres/#i_7498

DROSOPHILE

  • Écrit par 
  • Martine MAÏBECHE
  •  • 591 mots
  •  • 2 médias

Petite mouche, de 2 à 3 millimètres de longueur, que l'on rencontre sur les fruits en décomposition et qui est très utilisée dans les laboratoires pour les recherches en génétique. Classe : Hexapodes ; ordre : Diptères ; sous-ordre : Brachycères ; famille :Drosophilidés L'espèce Drosophila melanogaster , encore appelée « mouche du vinaigre » , a été décrite pour la première […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drosophile/#i_7498

FILARIOSES

  • Écrit par 
  • Robert DURIEZ
  •  • 1 327 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'onchocercose »  : […] Plusieurs dizaines de millions de personnes sont atteintes d'onchocercose en Amérique centrale, et surtout en Afrique intertropicale. Cette filariose est à juste titre redoutée pour ses localisations oculaires ; elle peut provoquer la cécité. Les vers adultes gîtent de longues années dans des nodules fibreux sous-cutanés, où la femelle, beaucoup plus grande que le mâle, atteint et dépasse 50 centi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/filarioses/#i_7498

MALADIES INFECTIEUSES

  • Écrit par 
  • Catherine DUPUIS
  •  • 5 788 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Pénétration de l'agent infectant dans l'organisme neuf »  : […] Différentes routes de dissémination de l'infection peuvent être ainsi distinguées, et c'est selon ce critère fondamental que l'on tend à classer actuellement les maladies contagieuses. La maladie peut être transmise par contact entre un individu source d'infection et un individu sain. Ce contact est direct ou immédiat lorsqu'il implique un attouchement physique entre les deux sujets : les maladi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-infectieuses/#i_7498

POLICE SCIENTIFIQUE

  • Écrit par 
  • Robert GAURENNE, 
  • Bertrand LUDES, 
  • Hélène PFITZINGER
  • , Universalis
  •  • 10 061 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les signes tardifs : les apports de l'expertise entomologique »  : […] Au sein des laboratoires de l'Institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale (I.R.C.G.N.) et de la police scientifique, les experts en entomologie légale collaborent avec des spécialistes d'autres disciplines (biologie, anthropologie, odontologie...) pour orienter l'enquête judiciaire. Il s'agit en effet de « faire parler » les insectes. À l'air libre, dès la mort, les manifestations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/police-scientifique/#i_7498

SPÉCIATION

  • Écrit par 
  • Jean GÉNERMONT
  •  • 3 250 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Spéciation par sélection diversifiante »  : […] Si l'aire d'une espèce est (ou devient) une mosaïque de territoires écologiquement très différents, la puissance diversificatrice de la sélection naturelle l'emporte sur l'effet homogénéisateur des migrations et fait diverger des groupes de populations de plus en plus spécialisés chacun dans l'exploitation d'un type de territoire, jusqu'à devenir des espèces distinctes. La spéciation par changeme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/speciation/#i_7498

VISION - Vision et évolution animale

  • Écrit par 
  • Stéphane HERGUETA
  •  • 5 757 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les organisations coordonnées »  : […] Les organisations coordonnées reposent sur la présence de réseaux de coordination, systèmes de contrôle qui régulent le fonctionnement harmonieux de plusieurs systèmes réflexes (fig. 1b). Fonctionnant comme les neurones de liaison, les réseaux de coordination assurent la transmission croisée des informations sensorielles, captées par les différents systèmes réflexes, vers des neurones comparateur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vision-vision-et-evolution-animale/#i_7498

Pour citer l’article

Martine MAÏBECHE, « MOUCHE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouche/