HIÉRON II LE JEUNE (-306 env.--215) tyran de Syracuse (-270--215)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Tyran de Syracuse d’environ 270 av. J.-C. jusqu’à sa mort, né vers 306, mort en 216 ou 215.

Lorsque le roi d’Épire, Pyrrhus, quitte la Sicile en 276, les habitants de Syracuse nomment Hiéron chef de l’armée (stratège). Ce dernier conforte sa position en épousant la fille de Leptines, un notable de la ville. Avant ces événements, les Mamertins, mercenaires de Campanie privés de solde depuis la mort d’Agathocle, l’ancien tyran de Syracuse qui les avait employés, ont capturé la forteresse de Messine et en ont chassé les Syracusains en 285. En 269, Hiéron les écrase au cours d’une bataille rangée près de Myles, mais les armées carthaginoises interviennent pour l’empêcher de prendre Messine. Ses compatriotes reconnaissants choisissent Hiéron comme roi vers 265. Quand il attaque de nouveau Messine, en 264, les Mamertins se détournent de Carthage pour demander l’aide de Rome, déclenchant ainsi la première guerre punique (264-241 av. J.-C.). Hiéron rejoint alors le chef carthaginois Hannon qui vient de débarquer en Sicile, mais ils sont battus par le consul romain Appius Claudius Caudex, et Hiéron se retire à Syracuse. Sous la pression des troupes romaines, il est forcé de conclure un traité avec Rome en 263, accord qui réduit son royaume au sud-est de la Sicile et à la côte est jusqu’à Tauromenium (auj. Taormine). Jusqu’à sa mort, il reste loyal aux Romains, leur fournissant souvent soldats et ravitaillement pendant les guerres puniques. Hiéron entretient une flotte de défense puissante et fait appel à un parent célèbre, le Grec Archimède, pour la construction de dispositifs mécaniques ingénieux servant à la défense de la ville. Le système d’imposition de Hiéron, considéré comme un modèle du genre, est conservé par les Romains en 241 quand ils annexent la Sicile, qui devient la première province romaine. Grâce à cette alliance, Hiéron assure la prospérité de Syracuse entre les deux premières guerres puniques.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  HIÉRON II LE JEUNE (~306 env.-~215) tyran de Syracuse (~270-~215)  » est également traité dans :

PUNIQUES (GUERRES)

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 4 931 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Un enjeu : la Sicile »  : […] Rome, les Mamertins et les Grecs de Sicile orientale, rassemblés par un général habile, Hiéron, qui ne tardera pas à se proclamer roi à Syracuse. Hiéron, parvenu au pouvoir en 270, a pour but d'éliminer les Mamertins qui mettaient en coupe réglée les cités voisines. Devant les succès de Hiéron, les Mamertins font appel d'abord aux Carthaginois qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/puniques-guerres/#i_31898

Pour citer l’article

« HIÉRON II LE JEUNE (-306 env.--215) tyran de Syracuse (-270--215) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hieron-ii-le-jeune/