MEMPHIS, Tennessee

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sur le cours aval du Mississippi, au cœur d'une région économique essentiellement rurale, l'agglomération de Memphis juxtapose dans sa physionomie générale les traits spécifiques du port fluvial de l'ère coloniale et de la vieille ville sudiste. Mais, si la plupart de ses voisines, telles Natchez ou Vicksburg, somnolent depuis plus d'un siècle, Memphis s'est rapidement développée. Ses fonctions classiques de port, de ville-marché (notamment pour le coton) et de centre de distribution s'accompagnent, en effet, d'une gamme d'industries multiples (traitement du bois, industries du papier, industries alimentaires, notamment du soja, textiles, constructions mécaniques et électroniques, chimie) qui permet de qualifier couramment Memphis de « Chicago du Sud ». Les services (banques, éducation, etc.), le tourisme et les séminaires d'affaires contribuent également à l'économie de la ville. En 2006, l'agglomération de Memphis regroupait 1 274 704 habitants. La ville elle-même en comptait 670 900.

États-Unis : carte administrative

carte : États-Unis : carte administrative

carte

Carte administrative des États-Unis. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

—  Jacques SOPPELSA

Écrit par :

Classification

Autres références

«  MEMPHIS, Tennessee  » est également traité dans :

BLUES

  • Écrit par 
  • Francis HOFSTEIN
  •  • 3 664 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Histoire et principaux interprètes »  : […] Le blues entre sur le marché du disque et de la musique avec la publication du Crazy Blues gravé à New York pour OKeh le 14 février 1920 par Mamie Smith. Celle-ci n'est pas la première Noire à enregistrer, mais son immense succès amène les compagnies phonographiques à créer pour le public noir des séries spéciales et bon marché appelées « colored » puis « race records ». Près de sept mille disqu […] Lire la suite

HI RECORDS

  • Écrit par 
  • Peter SILVERTON
  • , Universalis
  •  • 412 mots

Au début des années 1970, la succession de styles musicaux nés du brassage ethnique de Memphis (Tennessee) et forgés par des musiciens aux influences multiples – allant des productions de Sun Records à celles de Stax/Volt et des American Sound Studios de Chips Moman – connut un brutal coup d'arrêt. Cette rupture résultait en grande partie de la dégradation urbaine ambiante et de l'assassinat de M […] Lire la suite

PRODUCTEUR DE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Florent MAZZOLENI
  •  • 7 263 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les labels de soul music »  : […] À Detroit, la personnalité, la volonté et la vision de Berry Gordy. (né en 1929) expliquent une partie du succès phénoménal rencontré par le label Motown, fondé en 1959, le talent des artistes et des musiciens de session étant l’autre moteur de cette réussite artistique et commerciale. Comme le proclame le slogan publicitaire du label, le son Motown est avant tout le « son de la jeune Amérique ». […] Lire la suite

SOUL MUSIC

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 1 719 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Diffusion et diversités »  : […] Après des précurseurs audacieux comme Sam Cooke et, principalement, Ray Charles, les nouveaux prédicateurs de l'âme noire, les grandes vedettes de la soul de l'Amérique post-ségrégationniste sont Otis Redding, Wilson Pickett et, surtout, James Brown, qui, dès 1955 – et au même moment que Ray Charles et de son I Got a Woman  – plaque des paroles profanes sur un thème de Gospel ( Please, Please, Ple […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jacques SOPPELSA, « MEMPHIS, Tennessee », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/memphis-tennessee/