MÉMOIRES NUMÉRIQUES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Microprocesseur : le Pentium. 4

Microprocesseur : le Pentium. 4
Crédits : Intel .

photographie

Mémoire numérique : fonctionnement

Mémoire numérique : fonctionnement
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Mémoires numériques : point mémoire statique

Mémoires numériques : point mémoire statique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Mémoires numériques : point mémoire dynamique

Mémoires numériques : point mémoire dynamique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tous les médias


Critères de classification des mémoires

Le terme « mémoire numérique » reste par essence très générique, s'appliquant à de nombreux dispositifs de mémorisation. Aussi, pour pouvoir les distinguer, il est important de connaître la terminologie associée et les critères reconnus de classification. Les plus utilisés pour qualifier les mémoires sont le format des données, les différents types de technologie ou principes physiques utilisés pour représenter et stocker un bit, le type d'accès, la volatilité, le temps d'accès et de cycle, le débit, la granularité, la capacité de stockage, la consommation et le coût par bit.

Tout stockage numérique fait appel à une technologie particulière pour conserver le bit, l'information binaire élémentaire. Dans une mémoire, à l'échelle microscopique, les valeurs 0 ou 1 d'un bit sont conservées dans une structure matérielle caractérisée par l'absence ou la présence d'une grandeur physiquement mesurable : tension électrique, champ magnétique, altération optique. Cette structure est généralement appelée point mémoire. La juxtaposition de ces points mémoires forme des mots mémoires qui sont eux-mêmes entreposés dans des emplacements mémoires.

Format des données

Le format des données correspond à la taille des tiroirs, au nombre de bits que l'on peut stocker par tiroir (emplacement mémoire). On parle aussi de largeur de mot mémorisable.

Technologie

Technologie à semi-conducteurs

Parce qu'un ordinateur est avant tout un assemblage de composants électroniques, il est logique que la technologie à semi-conducteurs soit la plus fréquemment employée pour représenter un point mémoire. Schématiquement, il existe trois types de points mémoires électriques : le point mémoire statique (static RAM, ou SRAM), le point mémoire dynamique (dynamic RAM, ou DRAM), et le point mémoire Flash. Seul ce dernier conserve l'information binaire en absence d'alimentation électrique.

Point mémoire statique (SRAM)

La technique de mémorisation dans un point mémoire statique SRAM repose sur l'utilisation d'un amplificateur en boucle fermée, q [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  MÉMOIRES NUMÉRIQUES  » est également traité dans :

AUTOMATISATION

  • Écrit par 
  • Jean VAN DEN BROEK D'OBRENAN
  •  • 11 880 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Rôle des ordinateurs »  : […] Pour commander rationnellement les mouvements de cette chaîne mécanique articulée complexe, il faut en avoir une représentation sous forme d'équations, c'est-à-dire un modèle. Moyennant certaines hypothèses simplificatrices, ce modèle est un algorithme de relations vectorielles traduites en matrices (modèle géométrique), corrigé de conditions restrictives sur les efforts, vitesses et courses de d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/automatisation/#i_18952

CIRCUITS INTÉGRÉS

  • Écrit par 
  • Frédéric PÉTROT, 
  • Franck WAJSBÜRT
  •  • 8 965 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Quelques dates clés dans l'histoire des transistors »  : […] Quelques faits marquants de l'évolution des circuits intégrés depuis leur création permettent d'illustrer la vitalité de ce secteur ainsi que l'importance croissante prise par les applications à base de circuits intégrés dans la vie quotidienne. Le premier circuit intégré, constitué de deux transistors bipolaires, a été développé au sein de la société Fairchild Semiconductor en 1958 par l'Américai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/circuits-integres/#i_18952

GRENATS

  • Écrit par 
  • Gérard GUITARD, 
  • Ramanathan KRISHNAN
  •  • 4 299 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les applications »  : […] Les grenats magnétiques, étant des isolants par excellence, trouvent des applications dans le domaine des hyperfréquences (100 à 9 000 MHz), comme isolateurs, circulateurs, etc. Les grenats contenant des ions de terres rares comme l'ion Dy 3+ sont utilisés dans des dispositifs à haute puissance. Bien que des matériaux polycristallins soient utilisés le plus souvent, les m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grenats/#i_18952

INFORMATIQUE - Ordres de grandeur

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DELAHAYE
  •  • 2 645 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Mémoire »  : […] L'informatique est le domaine même de la complexité et l'ascension qu'elle poursuit avec persévérance a produit des machines dont non seulement nos yeux ne peuvent voir le détail, mais dont notre esprit ne réussit plus à mesurer l'invraisemblable intrication. La complexité informatique entre maintenant en concurrence avec celle des êtres vivants. La difficulté des comparaisons n'oblige pas au reno […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/informatique-ordres-de-grandeur/#i_18952

MICROÉLECTRONIQUE

  • Écrit par 
  • Claude WEISBUCH
  •  • 13 674 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Réalisation de mémoires à partir de transistors et condensateurs : la mémoire dynamique à accès aléatoire (dynamic random access memory, DRAM) »  : […] Une information (un bit) est mise en mémoire en chargeant, grâce à un fil conducteur appelé ligne de données, un condensateur (niveau logique « 1 ») ou non (niveau logique « 0 ») à travers un transistor dont la fermeture (état conduisant) est commandée par un fil conducteur nommé ligne de sélection. Si le condensateur est ensuite isolé (transistor « ouvert », pas de tension appliquée sur la grille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microelectronique/#i_18952

MICROSYSTÈMES, technologie

  • Écrit par 
  • Daniel HAUDEN
  •  • 3 750 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les microsystèmes : un lien entre les nanotechnologies et le monde macroscopique »  : […] Le « labpuce » présenté plus haut établit un lien entre des micropuits de quelques dizaines de micromètres de côté et des brins d'ADN de quelques nanomètres de diamètre, et une instrumentation de traitement des signaux de taille macroscopique. Toutes les études « systèmes » des nanosciences publiées à ce jour s'inscrivent dans une même démarche : relier les « constructions » atomiques ou molécula […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microsystemes-technologie/#i_18952

NANOTECHNOLOGIES

  • Écrit par 
  • Claude WEISBUCH
  •  • 6 259 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La miniaturisation du stockage magnétique »  : […] Même s'il est moins connu que celui de la microélectronique, le progrès en stockage de l'information n'en est pas moins remarquable. Il s'agit là d'énormes marchés, plus de cinq cents millions de disques durs par an. Leur densité d'enregistrement (les mégabits par centimètre carré) a augmenté de 30 p. 100 par an à partir de 1963, puis de 60 p. 100 par an depuis 1991. Ces améliorations sont, pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nanotechnologies/#i_18952

ORDINATEURS

  • Écrit par 
  • Danièle DROMARD, 
  • François PÊCHEUX
  •  • 13 236 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Notions de mémoire virtuelle et mémoire cache »  : […] La mémoire virtuelle fut utilisée dans les premières générations de machines pour remédier au manque chronique d'espace mémoire pour stocker les programmes et les données. Elle est maintenant plutôt employée pour donner l'impression à une application qu'elle est la seule dans le système et qu'elle peut accéder librement à tout l'espace mémoire. Elle protège ainsi le système d'exploitation des erre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordinateurs/#i_18952

PHOTOGRAPHIE - Histoire des procédés photographiques

  • Écrit par 
  • Jean-Paul GANDOLFO
  •  • 7 275 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le développement des techniques numériques associées à la photographie »  : […] Les progrès scientifiques et techniques réalisés dans des domaines de pointe sont parfois à l'origine d'objets innovants qui peuvent modifier profondément l'activité humaine dans les secteurs où ils sont ensuite mis en œuvre. La photographie numérique, dont le marché se met en place à la fin des années 1980, peut s'analyser sous l'angle de ces évolutions décisives qui permettent de prolonger les r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-histoire-des-procedes-photographiques/#i_18952

PHOTOGRAPHIE - Procédés de prise de vue numérique

  • Écrit par 
  • André CHABANETTE
  •  • 6 034 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre «  Stockage des fichiers images »  : […] Une fois les images numériques capturées, elles sont mémorisées dans l'appareil sur un support d'enregistrement amovible tel qu'une carte mémoire flash ou un mini-disque dur magnétique (tabl. 3 ). Ce dernier, d'une plus grande capacité (1 Go ou plus), est cependant beaucoup plus fragile. Ces systèmes de stockage sont généralement effaçables et réutilisables. Amovibles, ils peuvent être extraits, r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-procedes-de-prise-de-vue-numerique/#i_18952

PHOTOGRAPHIE - Appareils photographiques numériques

  • Écrit par 
  • Maxime CHAMPION
  •  • 2 136 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Mémoire tampon ou « buffer » »  : […] Ce qui conditionne la cadence de prise de vue d'un appareil argentique, ce sont essentiellement des contraintes mécaniques au niveau du transport du film et de l'obturateur. En numérique, c'est le temps nécessaire au traitement et au stockage des données sur un périphérique. Pour contourner cette difficulté, certains appareils professionnels, qui doivent être très rapides, intègrent une mémoire ta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-appareils-photographiques-numeriques/#i_18952

TEMPS / MÉMOIRE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 2 720 mots

Dans le chapitre « La mémoire construit le temps »  : […] Un peu comme le temps, la mémoire semble si aisée à comprendre qu’aucune définition n’en serait nécessaire. Mais que se cache-t-il derrière ce mot rempli de pièges ? Qu’est-ce que la mémoire ? La faculté de « stocker » des données ? Cette image nous est devenue familière, avec l’évocation des data emmagasinées dans de gigantesques fermes informatiques remplies de milliers d’ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/temps-memoire-notions-de-base/#i_18952

Voir aussi

Pour citer l’article

François PÊCHEUX, « MÉMOIRES NUMÉRIQUES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoires-numeriques/