BIT (binary digit)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Contraction de l'expression anglaise binary digit (chiffre binaire), le terme bit prend en informatique trois significations différentes.

Puisqu'on se trouve ici dans un système de numération à base 2, deux symboles (habituellement 0 et 1) suffisent pour représenter tous les nombres. Un bit peut donc prendre les valeurs 0 ou 1. Deux bits sont nécessaires pour représenter les nombres décimaux de 0 à 3 ; 3 bits pour les nombres décimaux de 0 à 7, etc. D'une manière générale, n bits permettent de représenter les nombres décimaux de 0 à 2n- 1. Un nombre quelconque exprimé dans un système binaire se présente sous la forme d'une succession de bits ; par exemple, le nombre décimal 41 s'écrit, en binaire, 101001.

Les informations traitées par un ordinateur sont représentées par des grandeurs physiques qui ne peuvent prendre que deux états distincts et qui s'excluent mutuellement. À chacun de ces états on associe, par convention, la valeur 0 ou 1 du bit correspondant. Dans tous les ordinateurs, les informations sont représentées à l'aide de la numération binaire. Cependant, on emploie couramment des systèmes de numération dérivés (octal, hexadécimal) ou des systèmes de codification mixtes qui traitent les nombres chiffre par chiffre, comme le système DCB (Décimal Codé Binaire). Dans ces systèmes, l'information élémentaire est constituée par un ensemble de bits dont la position relative joue un rôle important : bit de parité, bit d'imparité, bit de contrôle (ou bit-clé), etc.

Le bit qualifie également l'unité d'information correspondant à l'indétermination d'une épreuve ayant 2 issues également probables. Par exemple, si on considère le jet d'une pièce de monnaie, l'apparition de « pile » lève une incertitude qui correspond à l'apport d'une quantité d'information égale à 1 bit.

—  Pierre GOUJON

Écrit par :

  • : président de l'Institut des hautes études puériles honnêtes et inspirées on-line

Classification


Autres références

«  BIT (binary digit)  » est également traité dans :

AUTOMATISATION

  • Écrit par 
  • Jean VAN DEN BROEK D'OBRENAN
  •  • 11 885 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Information et variables d'état »  : […] états distincts – souvent deux, dits tout ou rien, ou T.O.R. –, les états sont généralement traduits par les combinaisons d'un petit nombre de chiffres (généralement deux : systèmes binaire et dérivés). Les états ci-dessus sont universellement repérés par les chiffres 0 et 1, chiffres appelés bits (de l'anglais binary units ou digits […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/automatisation/#i_15572

ENREGISTREMENT

  • Écrit par 
  • Michel CALMET
  •  • 11 303 mots
  •  • 40 médias

Dans le chapitre « Les bandes magnétiques audionumériques »  : […] Étant donné que le pas d'inscription sur une bande magnétique est de 2 micromètres environ par bit, les quelque 1 400 kilobits correspondant à une seconde de son stéréo exigent 1,4 × 106 × 2 × 10-6 = 2,8 mètres de piste. C'est prohibitif pour un enregistrement longitudinal série et on […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enregistrement/#i_15572

MÉMOIRES NUMÉRIQUES

  • Écrit par 
  • François PÊCHEUX
  •  • 7 444 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Critères de classification des mémoires »  : […] Tout stockage numérique fait appel à une technologie particulière pour conserver le bit, l'information binaire élémentaire. Dans une mémoire, à l'échelle microscopique, les valeurs 0 ou 1 d'un bit sont conservées dans une structure matérielle caractérisée par l'absence ou la présence d'une grandeur physiquement mesurable : tension électrique, champ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoires-numeriques/#i_15572

MICROÉLECTRONIQUE

  • Écrit par 
  • Claude WEISBUCH
  •  • 13 681 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Réalisation de mémoires à partir de transistors et condensateurs : la mémoire dynamique à accès aléatoire (dynamic random access memory, DRAM) »  : […] Une information (un bit) est mise en mémoire en chargeant, grâce à un fil conducteur appelé ligne de données, un condensateur (niveau logique « 1 ») ou non (niveau logique « 0 ») à travers un transistor dont la fermeture (état conduisant) est commandée par un fil conducteur nommé ligne de sélection. Si le condensateur est ensuite isolé (transistor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microelectronique/#i_15572

NANOTECHNOLOGIES

  • Écrit par 
  • Claude WEISBUCH
  •  • 6 261 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La miniaturisation du stockage magnétique »  : […] la plupart, dues à une remarquable percée des nanotechnologies, menant à un système de lecture très miniaturisé. Jusqu'alors, pour mesurer la direction de l'aimantation d'un domaine aimanté sur une bande ou un disque magnétique, définie lors de l'opération d'inscription (un bit d'information est « porté » par la direction de ce domaine magnétique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nanotechnologies/#i_15572

ORDINATEURS

  • Écrit par 
  • Danièle DROMARD, 
  • François PÊCHEUX
  •  • 13 240 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Registre »  : […] Un registre sur n bits permet de mémoriser un mot d'information sur n bits dans l'unité centrale. Ce constituant de base dispose de trois entrées et d'une sortie. Le registre reçoit en entrée le mot binaire à mémoriser, le signal de commande, le signal d'horloge et délivre en sortie la valeur mémorisée. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordinateurs/#i_15572

TÉLÉCOMMUNICATIONS - La révolution numérique

  • Écrit par 
  • Daniel HARDY
  •  • 4 490 mots
  •  • 2 médias

est ensuite exprimée sous la forme d'un nombre composé d'une suite de 1 et de 0, les éléments binaires ou bits (codage de source). Le codage de source est généralement suivi d'une opération de compression dont l'objectif est de réduire le débit binaire de manière à occuper le minimum de place sur les supports de transmission ou dans les mémoires. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telecommunications-la-revolution-numerique/#i_15572

Pour citer l’article

Pierre GOUJON, « BIT (binary digit) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bit/