MÉMOIRE COLLECTIVE (psychologie sociale)

La mémoire collective est un ensemble de représentations partagées du passé, basées sur une identité commune aux membres d’un groupe.

Fondements de l'étude de la mémoire collective

Pour Maurice Halbwachs (1877-1945), la mémoire collective correspond à « des individus qui se souviennent, en tant que membres d'un groupe ». Les souvenirs dépendent des relations et des appartenances sociales. Celles-ci servent de points de repère guidant l'émergence des souvenirs, leur contenu et leur interprétation. À travers son caractère partagé, et les mythes et symboles qu'elle offre au groupe, la mémoire collective contribue à renforcer la solidarité entre individus en nourrissant une identité commune.

La mémoire collective est guidée par des préoccupations présentes. Elle se forme, se modifie ou se dissout selon les appartenances sociales en jeu dans une situation donnée. Par exemple, la mémoire d’un voyage réalisé en groupe restera vive tant que les passagers continueront à se fréquenter, mais elle disparaîtra une fois qu'ils suivront chacun leur chemin et s'insèreront dans d'autres groupes.

[...]

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Olivier KLEIN, Laurent LICATA, « MÉMOIRE COLLECTIVE (psychologie sociale) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoire-collective-psychologie-sociale/