MÉMOIRE COLLECTIVE (psychologie sociale)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Formation et transmission de la mémoire collective

Pour qu'un ensemble de souvenirs donne lieu à une mémoire collective, trois conditions doivent être remplies : ils doivent être transmis, ce qui nécessite un réseau de communication au sein de la collectivité ; ils doivent converger vers une forme commune ; et cette représentation doit se stabiliser au sein du groupe.

Selon la collectivité qui la porte, la mémoire collective peut se former par des canaux différents. Les conversations sont un des principaux vecteurs de la mémoire familiale, alors que les médias, les institutions (école, musées), les artefacts (monuments, mémoriaux) et les rituels (commémorations) jouent un rôle déterminant dans le développement d'une mémoire nationale.

Les événements ayant un impact émotionnel dans l'ensemble du groupe tendent à être mieux retenus. Les émotions participent aussi au maintien de la mémoire collective. Ainsi, le partage social d’émotions lors des rituels renforce l'identité collective.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Olivier KLEIN, Laurent LICATA, « MÉMOIRE COLLECTIVE (psychologie sociale) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoire-collective-psychologie-sociale/