MÉMOIRE COLLECTIVE (psychologie sociale)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mémoire individuelle ou mémoire collective

La question de savoir si un groupe en tant que tel peut porter une mémoire fait l'objet de débats, certains considérant que la mémoire collective est la somme des mémoires individuelles, d'autres qu'elle les transcende et s'actualise à travers des institutions, des monuments et des pratiques sociales et culturelles. Conciliant ces points de vue, la psychologie sociale conçoit les porteurs de la mémoire collective comme des êtres socialement et culturellement situés, qui utilisent un ensemble de vecteurs ou d’outils culturels associés à leur collectivité. La mémoire collective est donc le produit d’une interaction entre les mémoires individuelles et les pratiques et institutions sociales qui les englobent. Même si, en soi, le Panthéon n'a pas de mémoire, il façonne la mémoire des milliers de Français qui le visitent. Inversement, la signification du monument et de l'identité de celles et ceux qu'il abrite évolue en fonction de la mémoire collective.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Olivier KLEIN, Laurent LICATA, « MÉMOIRE COLLECTIVE (psychologie sociale) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/memoire-collective-psychologie-sociale/