Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PLANCK MAX (1858-1947)

Bibliographie

Œuvres de Max Planck

Initiation à la physique, trad. J. du Plessis de Grenédan, Flammarion, Paris, 1989 ; Determinismus oder Indeterminismus ?, Leipzig, 1938 ; Autobiographie scientifique et derniers écrits (Wissenschaftliche Selbstbiographie, 1948), trad. A. George, Flammarion, 1991 ; Vorträge und Errinerungen, Stuttgart, 1949 ; Physikalische Abhandlungen und Vorträge, 3 vol., Brunswick, 1958.

Études

D. Abbott, The Biographical Dictionnary of Scientists ; Physicists, Bedrick, New York, 1984

M. Born, Physik im Wandel meiner Zeit, Brunswick-Berlin, 1958

L. de Broglie, La Physique nouvelle et les quanta, Flammarion, 1986

H. Dingler, M. Planck und die Begründung der sogenannten modernen theoretischen Physik, Berlin, 1939

W. Gerlach, Die Quantentheorie. Max Planck, sein Werk und seine Wirkung, Bonn, 1948

J. L. Heilbron, Planck : 1858-1957, une conscience déchirée, Belin, Paris, 1988

A. Hermann, Max Planck : monographie, C.N.R.S., Paris, 1977 ; Prix Nobel allemands, Munich, 1968

F. Hund, Geschichte der Quantentheorie, Mannheim, 3e éd. 1984

M. Jammer, The Conceptual Development of Quantum Mechanics, American Institute of Physics, New York, 1989

A. F. Joffre & A. T. Grigorjan dir., Max Planck, 1858-1958, Moscou, 1958

Max Planck : a Bibliography of his Non-Technical Writings, Univ. of California, Berkeley (Calif.), 1977

A. Unsold, Max Planck-Physik und Historie, Kiel, 1958

B. L. Van der Waerden, Sources of Quantum Mechanics, North Holland, Amsterdam, 1967.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Max Planck - crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Max Planck

Autres références

  • QUANTUM DE PLANCK

    • Écrit par Bernard PIRE
    • 204 mots
    • 1 média

    Le 14 décembre 1900, Max Planck (1858-1947), professeur de physique à l'université de Berlin, propose, lors d'une séance de la Société allemande de physique, une vision radicalement nouvelle du rayonnement des corps portés à haute température. Deux mois plus tôt, il avait explicité la distribution...

  • ATOME

    • Écrit par José LEITE LOPES
    • 9 140 mots
    • 13 médias
    ...la description des processus atomiques exigerait un changement encore plus radical des idées issues de la physique classique a été la découverte par Planck, en 1901, d'une nouvelle constante universelle, le quantum d'action h, et des quanta d'énergie. Formulée pour résoudre le problème de...
  • ATOMIQUE PHYSIQUE

    • Écrit par Philippe BOUYER, Georges LÉVI
    • 6 651 mots
    • 1 média
    ...petites longueurs d'onde, car elle prévoyait une croissance infinie de l'énergie rayonnée (catastrophe ultraviolette) Pour remédier à cette incohérence, Max Planck imagina, ce qu'il croyait n'être qu'un artifice de calcul, que l'énergie ne pouvait exister que sous forme de quanta d'énergie ...
  • CAUSALITÉ

    • Écrit par Raymond BOUDON, Marie GAUTIER, Bertrand SAINT-SERNIN
    • 12 987 mots
    • 3 médias
    « Cette dualité entre lois dynamiques et lois statistiques est étroitement liée, observe Max Planck, à l'opposition entre macrocosme et microcosme. » La recherche d'une explication causale des phénomènes ne va pas disparaître sous l'effet du développement de théories physiques recourant au ...
  • ÉNERGIE - La notion

    • Écrit par Julien BOK
    • 7 543 mots
    • 4 médias
    L'idée du quantum d'énergie a été introduite par Planck en 1901 pour expliquer le rayonnement du corps noir. L'hypothèse fondamentale de Planck était la suivante : la matière ne peut interagir avec un rayonnement de fréquence ν qu'avec absorption ou émission d'un nombre ...
  • Afficher les 10 références

Voir aussi