Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PLANCK MAX (1858-1947)

L'homme et le citoyen

Son œuvre scientifique, son caractère, la noblesse de ses sentiments et de ses actions permirent à Planck d'être respecté lorsque son pays traversa la crise hitlérienne. À plusieurs reprises, il prit ouvertement parti en faveur de collègues juifs et célébra leurs mérites.

Pour lui qui avait été élevé dans la tradition prussienne, la loyauté inconditionnelle envers l'État était d'abord une évidence. Mais l'abus de la puissance politique l'obligea à abandonner ses critères de pensée antérieurs et à chercher de nouvelles normes de référence. Il avait perdu un premier de ses fils lors de la Première Guerre mondiale ; il perdit le dernier dans la répression qui suivit l'attentat contre Hitler en juillet 1944. Il a ressenti plus douloureusement encore en politique qu'en science l'opposition entre les héritages du xixe siècle et les aspirations des temps nouveaux. Il mourut le 3 octobre 1947 à Göttingen.

— Josef SMOLKA

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Max Planck - crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Max Planck

Autres références

  • QUANTUM DE PLANCK

    • Écrit par Bernard PIRE
    • 204 mots
    • 1 média

    Le 14 décembre 1900, Max Planck (1858-1947), professeur de physique à l'université de Berlin, propose, lors d'une séance de la Société allemande de physique, une vision radicalement nouvelle du rayonnement des corps portés à haute température. Deux mois plus tôt, il avait explicité la distribution...

  • ATOME

    • Écrit par José LEITE LOPES
    • 9 140 mots
    • 13 médias
    ...la description des processus atomiques exigerait un changement encore plus radical des idées issues de la physique classique a été la découverte par Planck, en 1901, d'une nouvelle constante universelle, le quantum d'action h, et des quanta d'énergie. Formulée pour résoudre le problème de...
  • ATOMIQUE PHYSIQUE

    • Écrit par Philippe BOUYER, Georges LÉVI
    • 6 651 mots
    • 1 média
    ...petites longueurs d'onde, car elle prévoyait une croissance infinie de l'énergie rayonnée (catastrophe ultraviolette) Pour remédier à cette incohérence, Max Planck imagina, ce qu'il croyait n'être qu'un artifice de calcul, que l'énergie ne pouvait exister que sous forme de quanta d'énergie ...
  • CAUSALITÉ

    • Écrit par Raymond BOUDON, Marie GAUTIER, Bertrand SAINT-SERNIN
    • 12 987 mots
    • 3 médias
    « Cette dualité entre lois dynamiques et lois statistiques est étroitement liée, observe Max Planck, à l'opposition entre macrocosme et microcosme. » La recherche d'une explication causale des phénomènes ne va pas disparaître sous l'effet du développement de théories physiques recourant au ...
  • ÉNERGIE - La notion

    • Écrit par Julien BOK
    • 7 543 mots
    • 4 médias
    L'idée du quantum d'énergie a été introduite par Planck en 1901 pour expliquer le rayonnement du corps noir. L'hypothèse fondamentale de Planck était la suivante : la matière ne peut interagir avec un rayonnement de fréquence ν qu'avec absorption ou émission d'un nombre ...
  • Afficher les 10 références

Voir aussi