MAURICE (1521-1553) duc puis électeur de Saxe (1547-1553)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Duc (1541-1553) puis électeur (1547-1553) de Saxe, né le 21 mars 1521 à Freiberg (Saxe), mort le 9 juillet 1553 à Sievershausen (Saxe).

Membre de la branche albertine de la dynastie des Wettin, Maurice succède à son père, le duc Henri de Saxe, en 1541. Bien que protestant, il aide l'empereur catholique Charles Quint dans ses campagnes contre les Turcs (1542), le duc de Clèves (1543) et la France (1544). En 1545, l'empereur le dissuade de soutenir la Ligue de Smalkalde formée par les princes protestants en lui promettant l'électorat de Saxe, détenu par Jean-Frédéric, membre de la branche ernestine rivale. Maurice se range alors aux côtés de Charles Quint et conquiert la Saxe. Chassé de la région en 1547, il y revient après la défaite de Jean-Frédéric lors de la bataille de Mühlberg (24 avril 1547) et reçoit la dignité électorale ainsi que de vastes territoires.

Maurice se retourne cependant bientôt contre l'empereur, qui projette de rétablir le catholicisme dans les territoires allemands protestants et qui maintient prisonnier son beau-père, Philippe le Magnanime, landgrave de Hesse, alors qu'il avait promis de le libérer. Chargé de prendre la ville luthérienne rebelle de Magdeburg (1550), Maurice saisit l'occasion pour lever une armée et conclure avec les princes protestants français et allemands une entente contre les Habsbourg. En mars 1552, les rebelles envahissent le sud de l'Allemagne et certaines régions autrichiennes, obligeant l'empereur à fuir Innsbruck et à libérer Philippe. En août de la même année, les positions protestantes sont provisoirement garanties par le traité de Passau. Revenu au côté de Charles Quint, Maurice participe à une campagne contre les Turcs en Hongrie. Il se trouve finalement confronté, dans le nord-ouest de l'Allemagne, à son ancien allié Albert de Brandebourg, qui avait rejeté le traité de Passau. Il vainc ce dernier à Sievershausen mais meurt au cours de la bataille.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  MAURICE (1521-1553) duc puis électeur de Saxe (1547-1553)  » est également traité dans :

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne du XVIe et du XVIIe s.

  • Écrit par 
  • Georges LIVET
  •  • 6 499 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La riposte impériale et catholique »  : […] La politique de Charles Quint contre le luthéranisme s'inscrit dans le cadre de la politique européenne : désireux de rétablir en Allemagne l'unité religieuse et politique, l'Empereur doit lutter à la fois contre le roi de France, qui prétend être le protecteur des « libertés germaniques » et des luthériens – qu'il persécute dans son royaume – et c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-du-xvie-et-du-xviie-s/#i_18891

Pour citer l’article

« MAURICE (1521-1553) - duc puis électeur de Saxe (1547-1553) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-1521-1553-duc-puis-electeur-de-saxe-1547-1553/