MCGUINNESS MARTIN (1950-2017)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme politique britannique, Martin McGuinness joua un rôle majeur dans les négociations de l’accord du vendredi saint de 1998 ; il fut vice-Premier ministre d’Irlande du Nord de 2007 à 2017.

James Martin Pacelli McGuinness est né le 23 mai 1950 à Londonderry (ou Derry), en Irlande du Nord. Vers 1970, il rejoint l’Armée républicaine irlandaise (IRA) dont il devient rapidement l’un des principaux organisateurs dans le Derry. Des années 1970 à 1990, McGuinness est très probablement l’une des figures majeures du Conseil de l’Armée, constitué de sept membres, dont l’IRA garde la composition secrète. Alors même qu’il prépare des attaques contre des civils en Irlande du Nord et sur le continent, il participe à des pourparlers secrets avec des ministres et des officiels du gouvernement de Londres, visant à mettre fin au conflit nord-irlandais. Dès 1972, McGuinness et son compagnon de lutte Gerry Adams, le leader de l’IRA, négocient en privé avec le secrétaire d’État britannique pour l’Irlande du Nord, William Whitelaw, mais ces tractations n’aboutiront pas. L’année suivante, il est condamné à la prison en République d’Irlande après avoir été arrêté à bord d’une voiture contenant une grande quantité d’explosifs et de munitions.

McGuinness se présente plusieurs fois aux élections à la Chambre des communes britannique. Il est battu en 1983, 1987 et 1992 mais, en 1997, il est élu pour représenter la circonscription de Mid-Ulster, siège que, conformément à la ligne du parti, il n’occupe pas ; il y sera réélu en 2001, 2005 et 2010.

Martin McGuinness est le principal négociateur de l’IRA dans les pourparlers, également secrets au début, qui aboutiront à l’accord du vendredi saint de 1998. Celui-ci met un terme au conflit nord-irlandais et permet finalement au Sinn Fein d’entrer dans un gouvernement de coalition destiné à diriger l’Irlande du Nord. McGuinness est élu à la toute nouvelle Assemblée d’Irlande du Nord et, en 1999, il est nommé ministre de l’Éducation.

En 2006, un nouvel accord prépare la voie au rétablissement des institutions d’Irlande du Nord, suspendues depuis 2002. À l’issue d’élections tenues en mars 2007, le Sinn Fein et le Parti unioniste démocratique (DUP, antirépublicain) s’imposent comme les deux principaux partis de l’Assemblée d’Irlande du Nord. McGuinness devient vice-Premier ministre au côté du Premier ministre Ian Paisley, le leader du DUP. Les deux hommes, qui étaient jusque-là de farouches ennemis, travaillent en bonne entente. En 2009, le gouvernement est mis en péril par les désaccords entre le Sinn Fein et le DUP au sujet du transfert des pouvoirs de police et de justice en Irlande du Nord. Peter Robinson (qui a remplacé Ian Paisley en 2008 à la tête du DUP et du gouvernement) et Martin McGuinness participent aux négociations qui s’ensuivent et, en 2010, un accord est trouvé, qui prévoit que ces pouvoirs seront transférés de Londres à l’Irlande du Nord en avril.

Le Sinn Fein et le DUP sortent renforcés des élections législatives locales de mai 2011, et Martin McGuinness se voit confier un mandat supplémentaire en tant que vice-Premier ministre. À l’automne de 2011, il quitte ses fonctions pour se porter candidat à la présidence de la République d’Irlande sous les couleurs du Sinn Fein. Il n’arrive qu’en troisième position de ce scrutin, qui se déroule le 28 octobre et, quelques jours plus tard, revient à sa charge de vice-Premier ministre. Le 27 juin 2012, il accomplit un geste d’une forte portée symbolique, en serrant la main de la reine Élisabeth II à deux reprises (en privé d’abord, puis en public) lors d’une visite de la souveraine britannique à Belfast.

En janvier 2017, en raison d’un conflit avec la Première ministre Arlene Foster, McGuinness démissionne de son poste de vice-Premier ministre. Son retrait de la « politique de première ligne » est suivi par la désignation de Michelle O’Neill pour diriger le Sinn Fein en vue des élections.

Martin McGuinness est mort le 21 mars 2017 à Derry.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  MCGUINNESS MARTIN (1950-2017)  » est également traité dans :

ADAMS GERRY (1948- )

  • Écrit par 
  • Pierre JOANNON
  •  • 1 102 mots

Ancien barman, accusé d'avoir été un des principaux dirigeants de l'Armée républicaine irlandaise (IRA), président d'une organisation politique, le Sinn Fein, ayant longtemps prôné le terrorisme, diplomate hors pair et protagoniste indispensable du processus de paix nord-irlandais, Gerry Adams est né le 5 octobre 1948 à Belfast. Il est de ceux qui s'efforcent de protéger les quartiers catholiques […] Lire la suite

IRLANDE DU NORD ou ULSTER

  • Écrit par 
  • Pierre JOANNON
  •  • 9 377 mots
  •  • 6 médias

Failed entity , entité politique vouée à l'échec, séquelle d'une décolonisation inachevée aux yeux des uns, province assiégée du Royaume-Uni issue de l'exercice légitime du droit à l'autodétermination aux yeux des autres, l'Irlande du Nord trouve son fondement dans une loi britannique de 1920, le Government of Ireland Act. Elle donnait naissance, dans les six comtés de colonisation du nord-est de […] Lire la suite

Pour citer l’article

Peter KELLNER, « MCGUINNESS MARTIN - (1950-2017) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-mcguinness/