DRAGHI MARIO (1947- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pour certains, Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne (BCE) de novembre 2011 à novembre 2019, puis président du Conseil des ministres italien à partir de février 2021, est un héros (« Super Mario ») ; pour d’autres, il est le fossoyeur d’une certaine idée de la politique monétaire et l’organisateur de la ruine des épargnants, notamment allemands. À la fois pragmatique et fin connaisseur, sur le plan théorique, des enjeux de la politique monétaire, Mario Draghi fut l’un des acteurs clés d’une Europe qui accumule les déconvenues.

Mario Draghi

Photographie : Mario Draghi

Durant son mandat de président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi exhorta continûment les gouvernements nationaux à prendre plus de mesures pour libérer la croissance et réduire le chômage. 

Crédits : Thomas Lohnes/ Getty Images

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

3-18 février 2021 Italie. Nomination de Mario Draghi au poste de président du Conseil.

Mario Draghi la charge de former un gouvernement. La veille, il avait constaté l’échec de la mission exploratoire confiée en janvier, à la suite de l’éclatement de la coalition gouvernementale, au président de la Chambre des députés Roberto Fico. Le 12, Mario Draghi, qui a obtenu le soutien des principaux partis politiques, à l’exception de la formation […] Lire la suite

12 septembre 2019 Union européenne. Assouplissement de la politique monétaire de la BCE.

Mario Draghi exhorte également les États « qui ont une marge de manœuvre budgétaire [à] agir rapidement ». La prévision de croissance de la BCE pour la zone euro est de 1,1 p. 100 pour 2019 et de 1,2 p. 100 en 2020, et celle du taux d’inflation est de 1,2 p. 100 en 2019 et de 1 p. 100 en 2020.  […] Lire la suite

22 janvier 2015 Union européenne. Annonce du rachat de dettes par la Banque centrale européenne

Mario Draghi annonce le lancement, à compter du mois de mars et au moins jusqu'en septembre 2016, d'un plan de rachat massif de dettes publiques et privées pour un montant mensuel de 60 milliards d'euros. Adoptée en dépit des résistances de l'Allemagne, cette décision est destinée à influencer les marchés, à lutter contre la déflation, à orienter à […] Lire la suite

4 septembre 2014 Union européenne. Mesures de la B.C.E. pour soutenir l'activité

Mario Draghi annonce une baisse du principal taux directeur de 0,15 p. 100 à 0,05 p. 100, une hausse du taux de dépôt dans les caisses de la B.C.E. de – 0,10 à – 0,20 p. 100 – qui devrait inciter les banques à prêter plutôt que de placer leur argent à la B.C.E. – ainsi qu'un programme d'achat de titres adossés sur des créances notamment de petites  […] Lire la suite

6-27 septembre 2012 Union européenne. Feu vert pour le traité budgétaire et nouveaux plans d'austérité

Mario Draghi détaille son plan de rachat de la dette publique des États en difficulté sur le marché, annoncé en août, afin de stopper la spéculation et l'envolée des taux d'intérêt dont sont victimes ces pays. Il ne fixe aucune limite à ces rachats, qu'il conditionne à l'appel des pays concernés aux fonds de soutien européens et à leur acceptation  […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Marc DANIEL, « DRAGHI MARIO (1947- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/mario-draghi/