CHIATTONE MARIO (1891-1957)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Peintre actif dans le milieu pré-futuriste, familier de Boccioni dont son père collectionnait les œuvres, Mario Chiattone s'était formé à Milan, à l'Académie de Brera, où il connut l'architecte Antonio Sant'Elia. En 1913 et 1914, ils partagent le même studio. Chiattone présente, en mai 1914, trois dessins pour La Città nuova à l'exposition du groupe Nuove Tendenze, proche des tendances futuristes. Sant'Elia, pour sa part, y produit seize dessins. Cette exposition est un repère qui permet de comparer les deux personnalités. « Nous nous proposions, il est vrai, de nous éloigner de la Wagnerschule de laquelle nous sortions ; mais pour aller plus loin et non pas pour mépriser en elle nos origines. Nous voulions créer une architecture nouvelle par rapport à celle que diffusait Vienne, car nous pensions qu'il fallait tenir compte de la nouvelle technique en rapide développement et inspiratrice de visions libres et neuves, mais nous pensions à une architecture positive, réalisable... » Ces propos de Chiattone expliquent mieux que le Manifeste de Sant'Elia quelles furent ses composantes idéologiques personnelles. Les dessins de 1914-1917 révèlent des analogies de thèmes et des différences remarquables de traitement. Ce qui caractérise Chiattone — que Sant'Elia a sans doute influencé —, c'est la finition graphique d'un dessin sans bavures ni traits débordants, appliquée de préférence à des thèmes isolés (cathédrales, palais de la Mode, maisons d'appartement I, II, III, IV, V). Pour certains historiens, ces deux personnalités font écho aux deux courants internes qui partageaient le futurisme. Aux dynamismes plastiques de Boccioni correspondraient les traits rapides, les « arabesques de courbes et de lignes droites » de la ville-chantier, de la maison-machine et de la rue-gouffre-tumultueux de Sant'Elia. À l'image statique et silencieuse de la peinture métaphysique répondraient les dessins de Chiattone quand il referme son trait et confère à la l [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  CHIATTONE MARIO (1891-1957)  » est également traité dans :

FUTURISME

  • Écrit par 
  • Jean-Louis COMOLLI, 
  • Claude FRONTISI, 
  • Claude KASTLER
  •  • 5 047 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Antonio Sant'Elia (1888-1916) »  : […] Issu du groupe avant-gardiste Nuove Tendenze, Antonio Sant'Elia adhère au mouvement en 1914 et publie le Manifeste de l' architecture futuriste . Sa pensée architecturale n'a pu s'exprimer que dans les projets conçus pour la Città nuova, vision « aveniriste » de métropole géante. Les pièces maîtresses – immeubles à gradins, complexes de communication te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/futurisme/#i_80366

Pour citer l’article

Marilù CANTELLI, « CHIATTONE MARIO - (1891-1957) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mario-chiattone/