MAITREYA, chin. BUDAI [POU-TAI]

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pour le bouddhisme, Maitreya est le cinquième buddha de notre kalpa et le premier à venir après Śākyamuni. Lorsqu'il apparaîtra dans la ville de Ketumatī (Bénarès), la durée de vie des hommes sera de 80 000 ans. Son nom sera Ajita (l'Invaincu), Maitreya étant son nom de famille. Il atteindra la Bodhi sous un arbre nāga. Actuellement, Maitreya est un bodhisattva qui réside dans le ciel des Tushita, où il prêche à une nombreuse assemblée. Telles sont les données les plus anciennes. Sa légende s'est développée par la suite en ces termes : lorsque Maitreya descendra du ciel, il sera accueilli par Mahākāśyapa, qui l'attend plongé dans la méditation au Kukkutagiri (montagne du Magadha) et qui lui transmettra les habits de Śākyamuni.

Statue de Maitreya, art du Gandhara, IIe siècle

Statue de Maitreya, art du Gandhara, IIe siècle

photographie

Maitreya, le Buddha du futur qui apporte l'apaisement. Schiste gris. Art du Gandhara. IIe siècle. Musée national, New Delhi, Inde. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Maitreya a été vénéré aussi bien par les bouddhistes du Sud (Sri Lanka) que par ceux du Nord, et son culte s'est étendu à la Chine et au Japon, en passant par l'Asie centrale, où il fut particulièrement florissant jusqu'à l'introduction de l'islām. Ce culte a donné naissance à une véritable religion faite de dévotion (bhakti), Maitreya étant le dieu par la grâce duquel les êtres obtiennent le salut. On récitera son nom comme celui d'Amitābha. Xuanzang (vie s.) et Faxian (ive-ve s.) ont décrit la statue consacrée à Maitreya qui s'élevait à leur époque dans le Nord-Ouest, près de l'Himālaya. En Chine subsistent les grandes images de Milefu, taillées dans le roc à Yungang ou à Longmen. Maitreya fut particulièrement populaire sous les Wei du Nord, mais il finit, à partir du viie siècle, par être supplanté par Amitābha et Avalokiteśvara.

Il réapparut sous les Song, mais après avoir connu une transformation remarquable. Il devient Pusa (Poussah), personnage rieur et gras qu'on trouve presque partout en Extrême-Orient et qui s'est même introduit chez les Occidentaux.

—  Jean-Christian COPPIETERS

Écrit par :

Classification


Autres références

«  MAITREYA, chin. BUDAI [ POU-TAI ]  » est également traité dans :

MAITREYA OU LE BUDDHA DU FUTUR, art kouchan (Inde)

  • Écrit par 
  • Bruno DAGENS
  •  • 189 mots

Sous le règne des Kouchans – peuple iranien qui s'était hellénisé en occupant la Bactriane –, les sculpteurs indiens de la région de Mathura témoignent déjà d'une maîtrise parfaite de l'iconographie. Ils excellent surtout à traduire les aspects multiples, simultanés ou successifs, des divinités. Ici, c'est un simple jeu de vêtements et de parures qui traduit le devenir du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maitreya-ou-le-buddha-du-futur/#i_7890

BODHISATTVA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 503 mots
  •  • 4 médias

Le terme sanskrit bodhisattva désigne des êtres ( sattva ), humains ou divins, qui ont atteint l'état d'éveil ( bodhi ). Ils devraient donc porter logiquement le nom de buddha (« éveillé ») et être à jamais libérés des contingences existentielles. Le bouddhisme cependant, spécialement sous sa forme du « Grand Chemin » (Mahāyāna), enseigne que certains b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bodhisattva/#i_7890

BOUDDHISME (Les grandes traditions) - Bouddhisme indien

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT, 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 10 625 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Mahāyāna »  : […] Le Mahāyāna est un mouvement qui est issu des écoles anciennes, en est une évolution, mais s'est cependant opposé à elles en les groupant sous le nom péjoratif de Hīnayāna, « moyen inférieur de progression vers le salut », et en se donnant comme le « moyen supérieur ». Il a en effet, en acceptant les principales doctrines anciennes, ouvert plus largement d'autres voies, celles du sentiment et de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-les-grandes-traditions-bouddhisme-indien/#i_7890

BOUDDHISME (Les grandes traditions) - Bouddhisme chinois

  • Écrit par 
  • Jacques GERNET, 
  • Catherine MEUWESE
  •  • 4 721 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Écoles et sectes »  : […] On doit distinguer les écoles savantes qui se constituent dans certains centres monacaux et les sectes qui ont une plus ou moins large audience dans les milieux lettrés ou populaires. Les premières sont directement influencées par la philosophie bouddhique indienne : c'est le cas de l'école idéaliste Vijnānavāda (en chinois faxiang ) que fit connaître à Chang'an le grand maît […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-les-grandes-traditions-bouddhisme-chinois/#i_7890

BOUDDHISME (Arts et architecture) - Représentations des Bodhisattva

  • Écrit par 
  • Bruno DAGENS
  •  • 1 504 mots
  •  • 2 médias

Les Bodhisattva sont des « êtres ( sattva ) [sur le chemin] de l'Éveil ( Bodhi ) », c'est-à-dire des futurs Buddha ou des êtres qui, sur le point de devenir des Buddha, y ont renoncé. Dans sa première acception, le terme concerne le Buddha historique, pour la partie de sa vie terrestre qui précède l'Éveil et pour toutes ses existences antérieures ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-arts-et-architecture-representations-des-bodhisattva/#i_7890

DAO'AN [TAO-NGAN] (312-385)

  • Écrit par 
  • Kristofer SCHIPPER
  •  • 312 mots

Religieux éminent, père de l'Église bouddhique en Chine. Issu d'une famille lettrée de Chine du Sud, Dao'an vit tantôt au Nord, sous les dynasties barbares, tantôt dans le Sud, servant de trait d'union entre les groupes bouddhistes des deux régions. Encore jeune, il se rend à Ye (actuelle contrée de Pékin) pour y étudier auprès du missionnaire Fotudeng. Il s'applique surtout à l'étude du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dao-an-tao-ngan/#i_7890

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 132 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre « Principaux Bodhisattva »  : […] Pour Avalokiteśvara, cf. avalokiteçvara . Maitreya (Bienveillant) est originellement le Buddha futur, représenté sur les frises à la suite des sept Buddha du passé ; figuré seul, il a une ou trois faces, deux ou quatre mains ; son geste est celui de l'enseignement ; ses attributs, la roue de la Loi, le vase à eau, la branche fleurie d'un arbre appelé tantôt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/#i_7890

Pour citer l’article

Jean-Christian COPPIETERS, « MAITREYA, chin. BUDAI [POU-TAI] », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maitreya-budai/