MAITREYA OU LE BUDDHA DU FUTUR, art kouchan (Inde)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sous le règne des Kouchans – peuple iranien qui s'était hellénisé en occupant la Bactriane –, les sculpteurs indiens de la région de Mathura témoignent déjà d'une maîtrise parfaite de l'iconographie. Ils excellent surtout à traduire les aspects multiples, simultanés ou successifs, des divinités. Ici, c'est un simple jeu de vêtements et de parures qui traduit le devenir du bodhisattva Maitreya (musée des Arts asiatiques-Guimet). Dans la prochaine ère cosmique ce sera « le » Buddha de ce temps qui portera le vêtement monastique, dont un châle posé sur son épaule gauche, pour s'adresser à ses fidèles. Pour le moment il réside dans l'empyrée, prince héritier du Buddha de notre temps mort au ve siècle avant notre ère, mais toujours présent. Ainsi Maitreya, déjà vêtu en moine, porte encore ses ornements princiers. Sa posture, son nimbe, sa perfection sereine annoncent son rang futur, tandis que le flacon d'amrita – liqueur d'immortalité – qu'il tient à la main le place au rang des immortels qui traversent le temps cosmique.

—  Bruno DAGENS

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Pour citer l’article

Bruno DAGENS, « MAITREYA OU LE BUDDHA DU FUTUR, art kouchan (Inde) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maitreya-ou-le-buddha-du-futur/