MAGNÉTISME (notions de base)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le magnétisme, composant de l'électromagnétisme

Depuis les travaux de Maxwell, on considère le champ électrique et le champ magnétique comme deux composantes d’un unique champ électromagnétique. Cette unification prend tout son sens dans le cadre de la théorie de la relativité restreinte élaborée par Einstein en 1905. En effet, si le déplacement d’une charge électrique engendre un champ électrique dans le référentiel lié à la particule chargée, la transformation relativiste (dite de Lorentz) liée au mouvement de cette particule induit l’existence d’une composante magnétique dans le référentiel d’un observateur qui ne se déplace pas avec cette particule. La théorie quantique – appelée électrodynamique quantique – consacre cette unification avec l’existence d’un unique médiateur des forces électriques ou magnétiques : le photon. Cette unicité traduit le fait que dans le vide, les champs électriques et magnétiques se propagent à la vitesse de la lumière, qui est elle-même une onde électromagnétique ; la masse nulle du photon est liée à la portée infinie de ces interactions.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages


Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « MAGNÉTISME (notions de base) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnetisme-notions-de-base/