MAGNÉTISME (notions de base)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Effet Hall

Découvert en 1879 par le physicien américain Edwin Hall, l’effet qui porte son nom est l’apparition d’une différence de potentiel entre les faces latérales d’un barreau conducteur ou semi-conducteur lorsque celui-ci est parcouru par un courant électrique tout en étant sous l’influence d’un champ magnétique. Ce phénomène est dû au déplacement des électrons présents : soumis à la force magnétique, ils se concentrent sur l’un des côtés du matériau tandis qu’un déficit de charges négatives apparaît sur le côté opposé. La tension Hall est proportionnelle au champ magnétique appliqué et à la vitesse des porteurs de charge. Cette vitesse étant particulièrement grande dans les semi-conducteurs, l’effet est plus important dans ces matériaux. De nombreux dispositifs utilisent cet effet pour mesurer les champs magnétiques (teslamètres), les courants électriques (capteurs de courants à effet Hall), les vitesses de véhicules ou détecter des positions sans contact. Dans certaines conditions extrêmes (très basse température, champ intense et système bi-dimensionnel), la tension croît par paliers et l’on parle d’effet Hall quantique.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Écrit par :

  • : directeur de recherche émérite au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « MAGNÉTISME (notions de base) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/magnetisme-notions-de-base/