Géomagnétisme


ARCHÉOMAGNÉTISME

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 146 mots

L'archéomagnétisme d'un matériau est l'ensemble des propriétés magnétiques de ce matériau résultant d'une transformation physique intervenue dans le passé qui a fixé dans le matériau considéré les paramètres du champ magnétique de l'endroit où il se trouvait, à l'instant de la transformation. Cette transformation étant liée à une élévation de température, l'archéomagnétisme est aussi connu sous le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeomagnetisme/#i_0

GÉOMAGNÉTISME ou MAGNÉTISME TERRESTRE

  • Écrit par 
  • Arnaud CHULLIAT
  •  • 4 880 mots
  •  • 5 médias

La Terre possède un champ magnétique global de grande échelle, appelé champ géomagnétique, qui s’étend sur plusieurs dizaines de milliers de kilomètres dans l’espace environnant. Ce champ est principalement généré par les lents mouvements de convection du métal liquide à l’intérieur du noyau terrestre. D’autres sources contribuent au champ géomagnétique : certaines sont internes à la Terre, comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geomagnetisme-magnetisme-terrestre/#i_0

MAGNÉTISME (notions de base)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 3 765 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le géomagnétisme »  : […] Le globe terrestre est la source d’un champ magnétique qui est compris comme résultant du mouvement d’une masse de fer et de nickel liquide (de température très élevée) autour d’un noyau interne solide. Les courants électriques parcourant cette masse de fer lui font jouer le rôle d’une dynamo naturelle. Bien qu’il soit à peu près constant à l’échelle humaine, ce qui permet de se fier aux boussoles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnetisme-notions-de-base/5-le-geomagnetisme/

PÔLES DÉRIVE DES

  • Écrit par 
  • Arnaud CHULLIAT
  •  • 1 565 mots
  •  • 2 médias

Les pôles magnétiques de la Terre, définis comme les points où le champ magnétique terrestre est exactement vertical, dérivent à une vitesse pouvant aller jusqu'à plusieurs dizaines de kilomètres par an. Cette dérive est causée par les mouvements de convection à l'intérieur du noyau terrestre, constitué à 90 p. 100 de fer à l'état liquide, qui sont à l'origine du champ magnétique terrestre. Au cou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/derive-des-poles/#i_0


Affichage 

Panache magnétique terrestre

Panache magnétique terrestre

dessin

Une zone de polarité inverse se forme à la surface du noyau lorsque du fluide remonte des profondeurs du noyau (a) et expulse des lignes de champ dans le manteau (b). Ce mécanisme présente des analogies avec celui des taches solaires, d'où le nom parfois utilisé de «taches... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Dérive du pôle Nord magnétique

Dérive du pôle Nord magnétique

photographie

Depuis sa première localisation en 1831, le pôle Nord magnétique dérive en direction de la Sibérie. S'il continue à sa vitesse actuelle (55 km/an), il franchira le méridien du détroit de Béring d'ici à 2020. 

Crédits : Medi@terre-IPGP

Afficher

Panache magnétique terrestre

Panache magnétique terrestre
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Dérive du pôle Nord magnétique

Dérive du pôle Nord magnétique
Crédits : Medi@terre-IPGP

photographie