• Mes Favoris
  • MARION MADELEINE (1929-2010)

    Carte mentale

    Élargissez votre recherche dans Universalis

    Comédienne française. Née à Paris, Madeleine Marion apprend l'art dramatique au Conservatoire avec Béatrix Dussane. Au début des années 1960, elle travaille notamment avec Sacha Pitoëff (Les Trois Sœurs, de Tchekhov) et Roger Planchon (Edouard II, de Marlowe). Elle interprète aussi des pièces de Claudel, La Jeune Fille Violaine, Partage de midi et Le Pain dur. Mais c'est avec Antoine Vitez – avec qui elle avait joué dans Partage de midi – que sa carrière va connaître un tournant décisif. Sous la direction de celui-ci , elle se produit dans Bérénice en 1980 puis, lorsque le metteur en scène prend le direction du Théâtre de Chaillot, dans Hippolyte de Garnier (1982), Hamlet (1983), jusqu'au mythique Soulier de satin (1987), interprété dans la cour d'honneur du palais des Papes à l'occasion du festival d'Avignon, puis à Chaillot. Durant cette période, elle montre de grandes qualités de pédagogue à l'école de Chaillot, et par la suite à celle du Théâtre de Nanterre-Amandiers. Après la mort de Vitez, Madeleine Marion joue notamment sous la direction de Jean-Pierre Vincent (Les Caprices de Marianne, 1991), Christian Schiaretti (Médée, 1991) Julie Brochen (Penthésilée, 1998). En 2002, elle entre enfin comme pensionnaire à la Comédie-Française. On l'y verra notamment dans Le Grand Théâtre du monde (mise en scène C. Schiaretti, 2004), Les Fables de La Fontaine (mise en scène de Robert Wilson, 2004) et Le Voyage de Monsieur Perrichon (mise en scène de Julie Brochen, 2008). De 1988 à 1996, Madeleine Marion enseigna au Conservatoire national d'art dramatique.

    —  Universalis

    Classification

    Pour citer l’article

    « MARION MADELEINE - (1929-2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/madeleine-marion/