LOUIS VIII LE LION (1187-1226) roi de France (1223-1226)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Roi de France (1223-1226), né le 5 septembre 1187 à Paris, mort le 8 novembre 1226 à Montpensier (Auvergne).

Le 23 mai 1200, Louis épouse Blanche de Castille, la fille d'Alphonse VIII de Castille, qui assurera la régence après la mort de son époux. En 1212, Louis s'empare de Saint-Omer et d'Aire-sur-la-Lys pour empêcher la constitution d'un puissant comté de Flandre à la frontière du comté d'Artois. Les barons anglais révoltés contre le roi Jean sans Terre proposent le trône d'Angleterre à Louis en échange de son aide. Ce dernier se rend donc dans l'île en 1216 pour leur prêter main-forte. Après des débuts prometteurs, il est vaincu sur mer et son armée subit des désertions. En 1217, alors que la paix est conclue à Kingston, Louis reçoit secrètement un tribut de 10 000 marks.

Monté sur le trône de France en 1223, il consacre son court règne à étendre le pouvoir royal au Poitou, dont il s'empare en 1224, puis au Languedoc. Il lance ainsi avec succès une croisade contre les albigeois en 1226, capturant la plus grande forteresse d'Avignon. Malade, il décide de rentrer à Paris mais meurt en chemin.

Louis VIII le Lion est le premier Capétien à accorder de véritables apanages et à prévoir leur retour à la Couronne en cas d'extinction de la lignée directe, clause interdisant toute aliénation d'un domaine royal. Louis instaure d'autres droits particuliers pour la Couronne, comme le fait de prêter serment d'allégeance non seulement à la personne du roi, mais aussi à l'autorité qu'il représente. Son fils aîné, Louis IX (Saint Louis), lui succède tandis que ses fils puînés reçoivent des apanages.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  LOUIS VIII LE LION (1187-1226) roi de France (1223-1226)  » est également traité dans :

ALBIGEOIS (CROISADE CONTRE LES)

  • Écrit par 
  • Jacques LE GOFF
  •  • 4 146 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La croisade « royale » (1224-1229) »  : […] Philippe Auguste, luttant contre l'Angleterre et contre l'Empire, et le plus souvent en mauvais termes avec la papauté, n'avait pas voulu intervenir directement en Languedoc, se contentant d'y sauvegarder la suzeraineté française. Son fils, Louis VIII (roi de 1223 à 1226), après avoir repris le Poitou aux Anglais (1224), se tourna vers le Midi, au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/croisade-contre-les-albigeois/#i_87551

BLANCHE DE CASTILLE (1188-1252) reine de France

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 240 mots

Fille d'Alphonse VIII, roi de Castille, et d'Aliénor d'Angleterre, Blanche de Castille fut mariée en 1200 au prince Louis, fils de Philippe Auguste, qui devint en 1223 le roi de France Louis VIII. Ce mariage n'eut pas l'effet politique espéré, c'est-à-dire la réconciliation entre le Capétien et le roi d'Angleterre, oncle maternel de la mariée. Blan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blanche-de-castille/#i_87551

PHILIPPE II AUGUSTE (1165-1223) roi de France (1180-1223)

  • Écrit par 
  • Michel SOT
  •  • 996 mots
  •  • 1 média

Fils de Louis VII et d'Adèle de Champagne, Philippe II Auguste trouve à son avènement un domaine florissant mais restreint, comprenant l'Île-de-France, l'Orléanais et une partie du Berry. Le reste du royaume est partagé en une dizaine de fiefs sur lesquels le roi n'a qu'un droit théorique de suzeraineté, surtout quand il s'agit des provinces de l'O […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-ii-auguste/#i_87551

Pour citer l’article

« LOUIS VIII LE LION (1187-1226) - roi de France (1223-1226) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-viii-le-lion/