THALER LOUIS (1930-2002)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Évolutionniste français, Louis Thaler a accompli toute sa carrière scientifique à l'université de Montpellier, au sein de l'Institut des sciences de l'évolution qu'il y avait créé.

Né le 17 juillet 1930 à Paris, Louis Thaler est entré à l'École normale supérieure en 1952. Agrégé en 1956, il fait l'année suivante un séjour d'étude au Département de géologie et paléontologie de l'American Museum of Natural History de New York, alors dirigé par le paléontologue George Gaylord Simpson. Cette rencontre avec l'un des auteurs de la théorie synthétique de l'évolution est déterminante et conforte Louis Thaler dans son projet d'associer dans un même lieu des paléontologues, des généticiens et des écologistes, afin que se concrétise une approche pluridisciplinaire de l'évolution. Cette démarche tranche dans le paysage scientifique français des années 1950, où les « théories de l'évolution » ne sont l'objet que de débats d'opinion, sans que l'on songe à mettre en œuvre des expérimentations pour tester les idées majeures qui sous-tendent le paradigme darwinien.

Simpson n’est pas le seul tuteur scientifique de Louis Thaler. Le premier a été son oncle Paul Ostoya, longtemps directeur du mensuel La Nature, darwinien convaincu et botaniste de terrain. Au Muséum national d'histoire naturelle de Paris, Thaler avait rencontré très jeune René Lavocat qui devait l'initier à l'étude des mammifères fossiles, et en particulier aux rongeurs, dont il était l'un des rares spécialistes.

Après son service militaire, Thaler est nommé en octobre 1961 chef de travaux au laboratoire de géologie de la faculté des sciences de Montpellier. Profitant d'un contexte local favorable, aussi bien au plan intellectuel que par les ressources géologiques de la région, il entreprend alors une thèse sur les rongeurs fossiles du Languedoc. Il développera une paléontologie des populat [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Louis HARTENBERGER, « THALER LOUIS - (1930-2002) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-thaler/