LES MOTS ET LES CHOSES (M. Foucault)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une critique des discours savants

Foucault rédige Les Mots et les Choses entre 1963 et 1965. À l’époque, il enseigne la psychologie à l’université de Clermont-Ferrand, mais sa vie est surtout parisienne. Il écrit des articles sur la littérature (Blanchot, Hölderlin, Bataille), participe aux comités de rédaction de la revue Critique. La tentation structurale est partout présente, mais Foucault la traverse plus qu’il ne l’investit : il l’infléchit pour en faire une étape de son parcours personnel. Dans son livre, il convoque la totalité idéale des discours savants : les savoirs constitués portant sur les vivants, la circulation des richesses, la grammaire entre le xvie et le xixe siècle, pour leur poser la question de leur organisation historique et secrète. De telle sorte que ce sont les concepts même de vérité scientifique, de progrès continu des savoirs, de sujet pur de la connaissance qui sont inquiétés.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur des Universités à l'Institut d'études politiques de Paris

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Frédéric GROS, « LES MOTS ET LES CHOSES (M. Foucault) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-mots-et-les-choses/