FOUCAULT LÉON (1819-1868)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une reconnaissance tardive

Malgré sa popularité, Léon Foucault travaille, de 1845 à 1862, au Journal des débats pour lequel il rédige des chroniques sur l’actualité scientifique. Après des efforts infructueux pour entrer au Conservatoire des arts et métiers, puis à la Sorbonne, il est admis à l’Observatoire de Paris (alors dirigé par Le Verrier) comme physicien en 1855, puis au Bureau des longitudes en 1862. De la même manière, après plusieurs tentatives, l’ensemble de ses travaux est couronné par son élection à l’Académie des sciences en 1865, dix ans après qu'il a reçu la médaille Copley de la Royal Society de Londres. La reconnaissance de la société savante française à l’égard de Foucault est tardive, car celle-ci accorde plus d’importance aux travaux théoriques qu’aux travaux expérimentaux.

Il faudrait aussi ajouter à la liste des avancées dues à Foucault le perfectionnement des télescopes ou encore la découverte de courants induits appelés « courants de Foucault »... Comme on peut le lire dans le Recueil des travaux scientifiques de Léon Foucault publié par sa mère, « Léon Foucault ne fut élève d’aucune école », mais un physicien au caractère autodidacte. Il meurt à Paris le 11 février 1868, à l’âge de quarante-huit ans.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur de physique au collège Stanislas de Paris, chercheur associé au laboratoire Syrte de l'Obervatoire de Paris

Classification

Autres références

«  FOUCAULT LÉON (1819-1868)  » est également traité dans :

ASTRONOMIE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 11 308 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « 1900-1950 : les débuts de l'astronomie contemporaine »  : […] Il est quelque peu arbitraire de faire commencer avec le xx e  siècle l'astronomie contemporaine et ses grands instruments. Les premiers grands télescopes sont bien antérieurs, puisque ceux de William Herschel datent de la fin du xviii e  siècle et que William Parsons (lord Rosse, 1800-1867) achève en 1845 en Irlande un télescope géant de 182 centimètres d'ouverture, le plus grand télescope à miro […] Lire la suite

GYROSCOPES & GYROMÈTRES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude RADIX
  •  • 3 459 mots
  •  • 5 médias

En 1852, Léon Foucault inventa un appareillage mécanique susceptible de mettre en évidence certains effets de la rotation de la Terre, et qu'il baptisa pour cette raison gyroscope . L'élément principal en était le rotor, corps solide de révolution tournant à grande vitesse autour de son axe, ce dernier conservant une certaine liberté cinématique, fonction de l'expérience à réaliser. À l'heure actu […] Lire la suite

OBSERVATOIRE DE PARIS

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 1 395 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les timides débuts de l’astrophysique et la diffusion de l’heure »  : […] Arago travaille avec les physiciens, et notamment avec Fresnel qu’il invite à l’Observatoire. Il s’intéresse à la nature des astres et montre que le Soleil et les étoiles sont faits d’un gaz incandescent, créant ainsi l’astrophysique. Il renouvelle l’instrumentation en faisant construire la grande lunette et sa coupole, toujours visible sur la terrasse du bâtiment. Il met Urbain Le Verrier sur la […] Lire la suite

MÉCANIQUE - Histoire de la mécanique

  • Écrit par 
  • Pierre COSTABEL
  •  • 6 180 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La mécanique classique »  : […] On peut appeler classique la mécanique issue des grandes œuvres ci-dessus évoquées. C'est elle qui jusqu'à une époque toute récente faisait le fond de l'enseignement. Telle qu'elle s'enseignait cependant, elle résultait encore d'une maturation étendue sur l'ensemble du xviii e et du xix e  siècle. Il serait chimérique de vouloir rendre compte de cette maturation d'une manière à la fois brève et e […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Cyril VERDET, « FOUCAULT LÉON - (1819-1868) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-foucault/