DE FOREST LEE (1873-1961)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ingénieur américain, Lee De Forest poursuit ses études à la Yale Sheffield Scientific School (1896) et à l'Institut de technologie de Chicago ; en 1899, il devient docteur ès sciences. La carrière de De Forest est surtout une carrière d'inventeur et d'expérimentateur. Il s'intéresse en premier lieu aux radiocommunications. C'est à ce titre qu'il crée la De Forest Wireless Telegraph Company, dont la durée sera brève. Malheureux en affaires, il se consacre alors presque entièrement à la recherche. Dès 1903, il étudie les moyens de détecter les ondes hertziennes. Il est conduit à perfectionner la diode de Flemming en y ajoutant une feuille métallique qui entoure l'ampoule et sert d'antenne de réception. En 1906, il remplace cette feuille métallique par une électrode interne qui, en 1907, prend la forme d'une grille placée entre l'anode et la cathode ; l'audion, ancêtre de la triode, était né. L'intérêt de l'invention de De Forest fut assez vite compris, car l'appareil pouvait être utilisé aussi bien comme détecteur d'ondes radio que comme amplificateur ou comme générateur. À la veille de la Première Guerre mondiale, l'audion était déjà fabriqué industriellement. De Forest doit être considéré comme un des pionniers des radiocommunications (il avait réussi à transmettre, dès 1910, la voix d'Enrico Caruso). Il déposa de nombreux brevets, en particulier dans le domaine du cinéma parlant. Il fut président de l'American Institute of Radio Engineers.

—  Pierre GOUJON

Écrit par :

  • : président de l'Institut des hautes études puériles honnêtes et inspirées on-line

Classification


Autres références

«  DE FOREST LEE (1873-1961)  » est également traité dans :

DIODE ET TRIODE

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 187 mots

En 1904, s'appuyant sur les travaux de Thomas Edison et Joseph J. Thompson, l'Anglais John Ambrose Fleming dépose un brevet pour la diode, un dispositif qui permet de contrôler un flux d'électrons envoyé depuis une cathode vers une anode dans un tube à vide. À partir de 1906, le principe est amélioré par l'Américain Lee De Forest, qui interpose une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diode-et-triode/#i_12590

PREMIERS ORDINATEURS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pierre MOUNIER-KUHN
  •  • 1 106 mots

1904 Le Britannique John Ambrose Fleming invente la diode, premier tube à vide comportant deux électrodes, qui permet de capter et de redresser un signal radio. 1906 L'Américain Lee De Forest invente la triode, tube à vide à trois électrodes, qui permet d'amplifier un faible courant électrique. Les tubes ou « lampes » de De Forest et de Fleming c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiers-ordinateurs-reperes-chronologiques/#i_12590

TÉLÉCOMMUNICATIONS - Histoire

  • Écrit par 
  • René WALLSTEIN
  •  • 18 646 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « L'invention de la triode »  : […] C'est l'invention de la triode (ou audion) en 1906 par Lee de Forest qui, en ouvrant la voie à l'amplification des signaux électriques et à la réalisation d'oscillateurs à fréquences élevées – va permettre de résoudre le problème de la modulation d'une onde électromagnétique par un signal BF. Son inventeur sera le premier à faire des expériences d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telecommunications-histoire/#i_12590

Pour citer l’article

Pierre GOUJON, « DE FOREST LEE - (1873-1961) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lee-de-forest/