PREMIERS ORDINATEURS(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

  • 1904 Le Britannique John Ambrose Fleming invente la diode, premier tube à vide comportant deux électrodes, qui permet de capter et de redresser un signal radio.

  • 1906 L'Américain Lee De Forest invente la triode, tube à vide à trois électrodes, qui permet d'amplifier un faible courant électrique. Les tubes ou « lampes » de De Forest et de Fleming constituent le point de départ de l'électronique.

  • 1930 Vannevar Bush, professeur d'ingénierie électrique au M.I.T. (Massachusetts Institute of Technology), développe des analyseurs différentiels, intégrateurs résolvant des systèmes d'équations différentielles. Ces calculateurs analogiques seront très utilisés en électrotechnique (conception de réseaux à haute tension, analyse de circuits électroniques) et en mécanique rationnelle (balistique).

  • 1936 Alan Mathison Turing, jeune mathématicien britannique, publie On Computable Numbers with an Application to the Entscheidungsproblem. Dans cet article sur la calculabilité et le problème de la décision, il imagine une « machine » conceptuelle destinée à prouver les limites de la calculabilité. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Turing concevra des machines cryptographiques. Il participera ensuite à l'invention de l'ordinateur et au développement de la science informatique en Grande-Bretagne, en jetant les bases de l'intelligence artificielle.

  • 1938 Konrad Zuse, un jeune ingénieur allemand chargé de résoudre des problèmes de résistance des structures, construit le premier calculateur numérique contrôlé par programme (perforations en code binaire sur des pellicules de cinéma). Zuse élaborera des concepts de programmation avancés, mais, travaillant dans une perspective mécanicienne, ne pensera pas au programme enregistré qui résulte de l'emploi de l'électronique dans l'E.N.I.A.C. américain.

  • 1938 Le mathématicien américain Claude Shannon, travaillant au laboratoire de la Bell Telephone, publie A Symbolic Analysis of Relay and Switching Circuits (Transactions of the AIEE no 57), première application de l'algèbre de Boole à un problème technique, celui des circuits de commutation automatiques.

  • 1941 L'armée américaine constitue, à l'université de Pennsylvanie, un centre de calcul balistique pour l'artillerie équipé de machines mécanographiques et d'un analyseur différentiel. Le mathématicien américain Norbert Wiener, chercheur au M.I.T., élabore un calculateur destiné à contrôler un canon antiaérien. Les problèmes techniques rencontrés conduisent à étudier les phénomènes de rétroaction et à établir les bases d'une nouvelle science, la cybernétique.

  • 1943 En Allemagne, Konrad Zuse et Helmut Schreyer réalisent un petit calculateur électronique digital pour la recherche aéronautique. Ce modèle expérimental sera détruit lors d'un bombardement. Pour briser les codes des communications stratégiques allemandes, les services secrets britannique de Blechtley Park font construire un calculateur électronique binaire programmable, Colossus, produit à une dizaine d'exemplaires. Son existence sera maintenue secrète jusqu'en 1975.

  • 1944 Mise en service, à l'université Harvard, du grand calculateur automatique à relais électromécaniques A.S.C.C. (Automatic Sequence Controlled Calculator ou Harvard Mark-1), conçu par Howard H. Aiken en 1937, financé par l'U.S. Navy et construit par I.B.M. (International Business Machines Corporation).

  • 1945 Achèvement à l'université de Pennsylvanie de la construction de l'E.N.I.A.C. (Electronic Numerical Integrator and Computer), premier calculateur numérique électronique programmable connu. Ses constructeurs organisent en 1946 une école d'été qui jouera un rôle important en diffusant la notion d'ordinateur.

  • 1946 Le mathématicien américain John von Neumann, avec A. Burks et H. Goldstine, publie un rapport, Preliminary Discussion on the Logical Design of an Electronic Computing Instrument, qui définit l'architecture des futurs calculateurs à programme enregistré, les ordinateurs.

  • 1946 Création, aux États-Unis, de deux « start-up companies », Engineering Research Associates et Computer Control Cy, pour réaliser [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre MOUNIER-KUHN, « PREMIERS ORDINATEURS - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/premiers-ordinateurs-reperes-chronologiques/