LE SACRIFICE, film de Andreï Tarkovski

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sculpter le temps

Les héros de Tarkovski sont des êtres dotés d'une sensibilité exacerbée, attachés à un ordre ancien du monde, et dépourvus d'ambition personnelle – mais qui ont l'ambition, plus élevée, de s'accomplir dans l'oblation à une valeur abstraite : Dieu, l'art, le salut du monde, la fidélité, la mémoire. Aussi ces personnages sont-ils toujours situés dans un monde frappé d'irréalité, que ce soit le Moyen Âge du peintre d'icônes Andreï Roublev, la station orbitale, gravitant autour d'un océan vivant, de Solaris (1972), ou la « zone » de Stalker (1979), avec sa chambre inaccessible où s'exaucent les vœux. Le fantastique, dans Le Sacrifice, est plus léger que dans ces deux films de science-fiction. Pourtant, il s'agit bien de faire accepter au spectateur, dans un décor totalement réaliste et à partir d'une situation dramatique qui ne refuse pas les conventions, la possibilité d'une intervention surnaturelle dans l'ordre des choses. La conjonction sexuelle de l'écrivain et de la servante est l'occasion d'une scène de lévitation purement fantastique, mais le long monologue du héros parlant avec Dieu est la vraie cause efficiente du miracle final.

Le fantastique de Tarkovski n'est ni celui de la science-fiction, qui vise à donner une métaphore de notre société, ni celui des genres fondés sur la terreur. C'est un décalage subtil, proche de la rêverie, et toujours teinté de mélancolie et d'onirisme. Alexandre est une espèce de voyant, doté de moins de pouvoirs surnaturels que le « stalker », mais qui n'en réussit pas moins, par ses rêves prémonitoires, par sa foi indestructible dans la beauté et l'éternité du monde créé, et, paradoxalement, par sa faiblesse consentie d'homme vieillissant, à rejoindre le secret du monde. Il n'est pas de formule simple de ce secret, mais il a à voir avec l'éternité, et avec l'acceptation du temps comme envers absolu de l'éternité. Comme Chris dans Solaris, comme Gortchakov dans Nostalghia, Alexandre est quelqu'un qui a du mal à accepter le passage du temps, qui cherche à l'annuler par le [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle, directeur d'études, École des hautes études en sciences sociales

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

France. Condamnation d’un imam de Villiers-le-Bel. 26 novembre 2020

de l’ouverture du procès de l’attentat contre Charlie Hebdo, puis lors de l’attaque perpétrée devant les anciens locaux du journal, Luqman H. avait défendu sur le réseau social TikTok le principe du sacrifice au nom du prophète. […] Lire la suite

États-Unis – Irak. Publication du rapport Baker-Hamilton et exécution de Saddam Hussein. 5-31 décembre 2006

d'avoir commis des attentats. Le 26, la cour d'appel de Bagdad confirme la sentence du Haut Tribunal pénal, rendue en novembre, qui condamnait à mort Saddam Hussein pour avoir fait massacrer, en 1982, cent quarante-huit habitants chiites du village de Doujaïl. « Je m'offre au sacrifice. Si Dieu le tout-puissant […] Lire la suite

Irak. Libération de Florence Aubenas et poursuite des violences. 8-28 juin 2005

, il réaffirme que ce « sacrifice [...] est vital pour la sécurité future des États-Unis » et que la publication d'un calendrier de retrait des troupes américaines ne ferait qu'encourager les insurgés. […] Lire la suite

Russie. Prise d'otages par un commando tchétchène à Moscou. 23-31 octobre 2002

« le terrorisme » et nie tout lien avec la prise d'otages de Moscou, mais déclare qu'il se sent « responsable [...] pour ceux qui, par désespoir, ont été jusqu'au sacrifice ». Le 27, les autorités font état d'un bilan de 117 morts parmi les otages, dont 2 seulement auraient été tués par balles. La nature […] Lire la suite

États-Unis – Vietnam. Visite du président Bill Clinton au Vietnam. 16-19 novembre 2000

devant des étudiants de l'université de Hanoi un discours retransmis à la télévision, fait sans précédent pour un dirigeant étranger. Il appelle à la réconciliation entre les deux pays, en rendant hommage à « l'incroyable sacrifice des Vietnamiens des deux bords morts dans le conflit […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jacques AUMONT, « LE SACRIFICE, film de Andreï Tarkovski », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/le-sacrifice/