LE ROMAN EXPÉRIMENTAL, Émile ZolaFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

« Des manifestes écrits dans la fougue même de l'idée »

Le premier et le plus long article, qui donne son titre au recueil, a été publié dans Le Messager de l'Europe en août 1879, puis, le mois suivant, dans le quotidien Le Voltaire, en même temps que les premiers épisodes de Nana. Zola propose ici d'appliquer au roman la méthode théorisée par Claude Bernard en médecine. Le romancier du futur soumettra donc ses personnages à des expériences qu'il se contentera d'observer afin de mettre au jour les ressorts des comportements, déterminés par l'hérédité et par le milieu.

Le deuxième article, « Lettre à la jeunesse », en réalité antérieur au précédent, a paru d'abord dans Le Messager de l'Europe en mai 1879, puis, le même mois, dans Le Voltaire. Zola y saisit l'occasion de la première représentation de Ruy Blas à la Comédie-Française et de la réception d'Ernest Renan à l'Académie pour se livrer à une attaque en règle contre les rhétoriques romantique et idéaliste, auxquelles il oppose le modèle de Claude Bernard. Suit une défense et illustration du naturalisme, « cette formule de la science moderne appliquée à la littérature ».

Dans « Le Naturalisme au théâtre » (Le Messager de l'Europe, janvier 1879 ; Le Voltaire, avril 1879), Zola revient sur l'origine et l'histoire du mot « naturalisme », dont les « pères » sont Diderot, Balzac et Stendhal. Passant au genre dramatique, il fustige les auteurs contemporains, et en appelle à la création d'un théâtre naturaliste, qui, contrairement au roman, reste à inventer.

« L'Argent dans la littérature » (Le Messager de l'Europe, mars 1880 ; Le Voltaire, juillet 1880) est l'esquisse d'une sociologie de la littérature : aux écrivains des siècles passés, soumis aux volontés des Grands et occupés à de stériles querelles de salons et d'académies, Zola oppose les auteurs contemporains, qui peuvent désormais s'enrichir par l'écriture ; ce qui, contrairement à une idée reçue, [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

Classification


Autres références

«  LE ROMAN EXPÉRIMENTAL, Émile Zola  » est également traité dans :

DESCRIPTION, notion de

  • Écrit par 
  • Elsa MARPEAU
  •  • 987 mots

La description permet de donner à voir en imagination, grâce au langage. Elle constitue une pause, un contretemps dans le flux du récit. Sa finalité représentative semble ainsi l'opposer aux visées narratives de ce dernier. Toutefois, cette distinction théorique est plus complexe dans la pratique, où il s'avère parfois malaisé de distinguer récit et description. C'est pourquoi, selon Gérard Genet […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Guy BELZANE, « LE ROMAN EXPÉRIMENTAL, Émile Zola - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-roman-experimental/