LE PRINCIPE RESPONSABILITÉ, Hans JonasFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Œuvre de maturité, Le Principe Responsabilité, paru en Allemagne en 1979, a reçu une audience qui dépasse de beaucoup celle des autres travaux de son auteur, Hans Jonas (1903-1993), élève de Husserl, Heidegger et Bultmann, d'abord spécialiste de La Religion gnostique (1930, trad. franç. 1978), qui enseigna à Jérusalem, puis, pour l'essentiel, en Amérique du Nord. On a pu y voir le traité d'une morale actuelle, consciente des exigences de solidarité entre les peuples comme entre les générations, et de respect de l'environnement : une tentative pour formuler une éthique à l'âge de la science, qui refuse aussi bien l'aveuglement du technicisme que le vertige du Grand Soir.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  LE PRINCIPE RESPONSABILITÉ, Hans Jonas  » est également traité dans :

RESPONSABILITÉ SOCIALE DES SCIENTIFIQUES

  • Écrit par 
  • Jacques TESTART
  •  • 7 658 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Qui est responsable ? Et de quoi ? »  : […] Le modèle scientifique créé au xx e  siècle impliquait un lien étroit entre recherche publique d'État, investigations à visée cognitive et contributions au progrès économique et social, grâce à la mise à disposition des connaissances. Depuis la fin des années 1980, ce modèle a été ébranlé par la multiplication des contrats industriels, par la créa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/responsabilite-sociale-des-scientifiques/#i_34479

Voir aussi

Pour citer l’article

François TRÉMOLIÈRES, « LE PRINCIPE RESPONSABILITÉ, Hans Jonas - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-principe-responsabilite/