LE NOUVEL ÉTAT INDUSTRIEL, John Kenneth GalbraithFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

The New Industrial State (Le Nouvel État industriel) constitue l'ouvrage majeur et central d'une trilogie qui tente de construire une vision d'ensemble des réalités économiques contemporaines. John Kenneth Galbraith (1908-2006) y présente l'économie américaine comme un système dualiste partagé entre une minorité de grandes entreprises toutes-puissantes et une majorité de petites entreprises. L'auteur y bouscule les idées reçues, remet en cause l'hégémonie de la théorie néo-classique et précise au fil des trois éditions sa suspicion à l'égard d'un tel système. Cet ouvrage est étroitement lié à L'Ère de l'opulence (1958), dans lequel Galbraith, fidèle aux principes d'intervention élaborés par Keynes, en appelle à la revalorisation de l'action publique. Le dernier volume de la série, La Science économique et l'intérêt général (1973), met l'accent sur le rôle de la puissance publique dans une économie dualiste, et traite des relations entre le monde des petites et celui des grandes entreprises.

John Kenneth Galbraith

John Kenneth Galbraith

Photographie

John Kenneth Galbraith (né en 1908). Économiste américain né au Canada, auteur d'un grand nombre d'ouvrages (dont L'Ère de l'opulence (1958), Le Nouvel État industriel (1967), La Science économique et l'intérêt général (1973), ou encore Pour une société meilleure (1997), La Paix... 

Crédits : AKG

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : attachée temporaire d'enseignement et de recherche, université de Paris-V-René-Descartes

Classification


Autres références

«  LE NOUVEL ÉTAT INDUSTRIEL, John Kenneth Galbraith  » est également traité dans :

INNOVATION

  • Écrit par 
  • Abdelillah HAMDOUCH
  •  • 8 852 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le modèle de la « big science » »  : […] Ces analyses seront systématisées plus tard par John Kenneth Galbraith dans Le Nouvel État industriel (1967), où il analyse les structures et l'évolution du capitalisme américain moderne. Pour lui, l'innovation « rationalisée » (de même que la gestion des grandes entreprises) relève désormais essentiellement de spécialistes formés et compétents (formant ce qu'il appelle la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/innovation/#i_30141

Voir aussi

Pour citer l’article

Anne-Sophie FRAISSE, « LE NOUVEL ÉTAT INDUSTRIEL, John Kenneth Galbraith - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-nouvel-etat-industriel/