LE FANTÔME DE L'OPÉRA, Gaston LerouxFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un univers onirique

Avec ce récit « rocambolesque », Leroux s'inscrit dans la lignée des romanciers populaires du xixe siècle, dont il a assimilé les recettes et les ficelles. Le Roi Mystère (1908) déclinait déjà l'un de leurs thèmes favoris, celui du justicier masqué. Rien d'étonnant donc à ce que Le Fantôme de l'opéra recoure à des emprunts plus ou moins conscients à leurs œuvres, ni d'ailleurs à ce qu'il inspire à son tour d'autres romans mettant en scène des créatures diaboliques : Fantômas, de Marcel Allain et Pierre Souvestre (1911-1913), Belphégor, de Pierre Bernède (1927).

C'est d'abord à Jules Verne que l'on pense, dont Le Château des Carpathes (1892) contait les amours tumultueuses de la cantatrice Stilla et du baron de Gorce, qui la retenait prisonnière. De même, le grand orgue sur lequel Erik compose son Don Juan triomphant fait référence à celui du capitaine Nemo dans Vingt Mille Lieues sous les mers (1869). Mais s'il est une œuvre avec laquelle Le Fantôme établit bien des correspondances, c'est Notre-Dame de Paris (1831) de Victor Hugo. Les deux romans sont en effet bâtis sur une histoire assez similaire : celle d'un monstre qui a fait d'un grand monument son domaine et y séquestre une jeune femme. Les similitudes vont même plus loin. L'opéra, dont Leroux évoque avec force détails la hauteur vertigineuse, apparaît comme une cathédrale moderne, mais une cathédrale inversée qui, au lieu de s'élever vers les cieux, s'enfonce dans les entrailles de la terre.

Ces emprunts ou ces réminiscences n'empêchent pas Leroux d'imposer un style personnel, qui se traduit d'abord par le mélange assez curieux de la tragédie et de la farce. Aux épisodes les plus dramatiques succèdent des chapitres comiques, axés sur les rôles bouffes des directeurs ou de la concierge, madame Giry. Cette trivialité af [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : agrégé de lettres modernes, ancien élève de l'École normale supérieure

Classification

Pour citer l’article

Philippe DULAC, « LE FANTÔME DE L'OPÉRA, Gaston Leroux - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/le-fantome-de-l-opera/