LE COUSIN PONS, Honoré de BalzacFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dernier roman achevé et publié par Balzac (1799-1850), Le Cousin Pons paraît en feuilleton de mars à mai 1847. Une première ébauche en a été rédigée un an plus tôt, alors que l'auteur vient de traverser une période difficile où, pour la première fois dans sa vie d'écrivain, il a connu la panne d'inspiration. Miné physiquement par les atteintes de la maladie et moralement par les volte-face de Mme Hanska, le grand amour de sa vie, qui hésite à répondre à sa demande en mariage, il termine des récits laissés en suspens et note quelques idées de romans futurs. En perte de vitesse auprès des critiques et du public, il a conscience qu'un sursaut est nécessaire.

Balzac, Nadar

Balzac, Nadar

Photographie

Ce daguerréotype de Nadar immortalise, en 1840, le romancier français Honoré de Balzac (1799-1850). 

Crédits : Nadar/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

En juin 1846, il s'attelle à un récit qui lui fait retrouver le goût d'écrire : « C'est pour moi un de ces chefs-d'œuvre d'une excessive simplicité qui contiennent le cœur humain. » Très vite achevé, ce récit, conçu comme une simple nouvelle intitulée tour à tour Le Bonhomme Pons, Le Vieux Musicien, Le Parasite, Les Deux Musiciens, va être publié dans Le Constitutionnel. Mais, relisant les épreuves, Balzac, insatisfait, décide de suspendre la parution. Il se consacre alors à La Cousine Bette, deuxième volet de l'ensemble des « Parents pauvres ». Puis, ayant eu l'idée du trésor d'œuvres d'art amassé par son héros, et de ses ressorts dramatiques, il reprend Pons en l'agrandissant à la dimension d'un roman.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : agrégé de lettres modernes, ancien élève de l'École normale supérieure

Classification


Autres références

«  LE COUSIN PONS, Honoré de Balzac  » est également traité dans :

BALZAC HONORÉ DE

  • Écrit par 
  • Maurice MÉNARD
  •  • 15 043 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Balzac penseur ? »  : […] Depuis le Balzac d'E.-R. Curtius (1923), toute une famille de la critique balzacienne accorde la première place, dans l'interprétation de l'œuvre, à la réflexion théorique, aux idées, voire au système de pensée de l'auteur. Pour M. Bardèche, cet aspect est essentiel et fondateur. Pour P. Nykrog, A. Allemand, H. Gauthier et Max Andréoli, la philosophie de Balzac fournit le me […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/honore-de-balzac/#i_28286

Voir aussi

Pour citer l’article

Philippe DULAC, « LE COUSIN PONS, Honoré de Balzac - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-cousin-pons/