CANARD ENCHAÎNÉ LE, hebdomadaire

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Principal hebdomadaire satirique français, Le Canard enchaîné, a été créé le 10 septembre 1915 par Maurice et Jeanne Maréchal, en riposte à la censure de la presse et à la propagande imposées par la guerre et ses difficultés. Le titre fait écho à L'Homme libre de Clemenceau, victime de la censure en septembre 1914 et rebaptisé L'Homme enchaîné en octobre. Mais il ne démarre vraiment que le 5 juillet 1916, s'annonçant comme « vivant, propre et libre ». Il va s'attaquer « à la guerre, à la censure, aux politiciens, aux affairistes, aux curés, au pouvoir, à la guillotine ». Originellement antimilitariste, il se situe délibérément à gauche, sans renoncer pour autant ni à son indépendance ni à son esprit critique. Ses premiers collaborateurs sont Anatole France, Tristan Bernard, Jean Cocteau, Henri Béraud, les dessinateurs Laforge et Gassier. Après la guerre arrivent Henri Jeanson et Roland Dorgelès. Critique vigilant du monde politique et économique, le journal soutient néanmoins le Front populaire et dénonce la montée des régimes totalitaires.

Il suspend sa parution en 1940 pour reparaître le 6 septembre 1944. Maurice Maréchal est décédé en 1942. Son épouse, Jeanne, reprend la direction de l'hebdomadaire avec Robert Treno, Gabriel Macé, Roger Fressoz (alias André Ribaud), Yvan Audouard, Morvan Lebesque, les dessinateurs Lap, Escaro. L'arrivée du général de Gaulle en 1958 va donner un nouvel élan au journal avec la création par le dessinateur Moisan et André Ribaud de « la Cour ». En décembre 1969, à la mort de Treno, Roger Fressoz prend la direction de l'hebdomadaire. C'est sous sa direction que Le Canard évolue vers la dénonciation des scandales divers qui vont éclabousser le pouvoir : l'affaire Aranda, l'affaire Boulin, les « micros du Canard »... et l'affaire des « diamants » de Valéry Giscard d'Estaing, ce qui permettra au journal d'atteindre un tirage de 850 000 exemplaires. À l'origine de cette nouvelle stratégie d'agitation politique reposant sur la publication de documents originaux, on trouve Claude Angeli. « Fou du roi et garde-fou de la République », selon le mot d'André Ribaud, Le Canard ne sera jamais interdit. Après 1981, il éprouve quelques difficultés à s'adapter à la victoire socialiste, mais cette période de transition dure peu et la cohabitation qui s'installe à partir de 1986 lui permet de retrouver sa place d'organe critique de la classe politique et de ses dérives, quel que soit le parti politique concerné.

Financé uniquement par ses lecteurs (il n'y a pas de publicité dans Le Canard enchaîné), il voit sa diffusion, qui a connu une progression constante, fluctuer à la hausse selon l'importance des affaires révélées. En 1936, Le Canard tirait à 200 000 exemplaires, 300 000 en 1945 ; il connut une chute dans les années 1950 (100 000 exemplaires) pour reprendre sa progression dans les années 1960. Il atteint aujourd'hui les 400 000 exemplaires en moyenne (dont 13 p. 100 d'abonnés), avec des pointes, comme celle de mai 1981 (élection de François Mitterrand) à 1,2 million ! Son supplément trimestriel, Les Dossiers du Canard, diffuse à plus de 60 000 exemplaires en moyenne. Ses statuts le préservent de toute prise en main extérieure puisque seuls sont actionnaires ceux qui y travaillent, ainsi que les fondateurs. La bonne santé de sa diffusion, sa confortable situation financière et l'absence de ressources publicitaires lui permettent d'être l'un des rares titres de presse à ne pas se lancer dans une course à l'audience sur Internet, sur lequel il n’a ouvert qu’un site vitrine. La rédaction de l'hebdomadaire, placée sous la responsabilité de deux rédacteurs en chef, Érik Emptaz et Louis-Marie Horeau, rassemble environ soixante-dix journalistes et dessinateurs.

Le Canard enchaîné entretient avec ses lecteurs des relations particulières : le courrier qu'il reçoit est abondant. L'utilisation d'un langage codé, parfois difficile à comprendre – et dont les mots croisés représentent l'archétype – contribue à renforcer cette connivence. Il dispose d'un large réseau d'informateurs, en particulier dans le monde administratif et politique. Pour être publiée, l'information doit être non seulement authentique, mais avoir une signification politique indéniable. Toute information qui parvient au Canard est vérifiée, recoupée, la réputation du journal repo [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par :

  • : maître de conférences honoraire à l'université de Paris-II-Panthéon-Assas, Institut français de presse

Classification

Autres références

«  CANARD ENCHAÎNÉ LE, hebdomadaire  » est également traité dans :

CABU JEAN CABUT dit (1938-2015)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 1 830 mots
  •  • 1 média

Le goût et le talent du dessin se sont manifestés très tôt chez Jean Cabut , né le 13 janvier 1938 à Châlons-sur-Marne (Châlons-en-Champagne auj.). Son père, Marcel Cabut, peintre amateur, était professeur à l’École nationale supérieure des arts et métiers de cette ville. À dix ans, le jeune garçon recopie les dessins de Dubout dont il restera un fervent admirateur. Deux ans plus tard, lauréat d’u […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2017

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 5 347 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Une année électorale hors norme »  : […] Le contexte dans lequel se déroule l’élection présidentielle des 23 avril et 7 mai 2017 est exceptionnel à plusieurs égards. Dès le mois de janvier, les deux grands partis de gouvernement, le PS et Les Républicains, rencontrent des difficultés inédites. Parues le 25 janvier, les premières révélations contenues dans un article du Canard enchaîné sur François Fillon, le candidat des Républicains, […] Lire la suite

FRESSOZ ROGER, dit ANDRÉ RIBAUD (1921-1999)

  • Écrit par 
  • Christine LETEINTURIER
  •  • 773 mots

Roger Fressoz, aussi connu sous son nom de plume, André Ribaud, est décédé le 25 mars 1999, sept ans après avoir quitté la direction du Canard enchaîné , véritable institution critique et satirique de la presse française. Né le 30 octobre 1921, dans une famille de commerçants savoyards, il monte à Paris après ses études secondaires à Grenoble. Titulaire d'une licence ès lettres, il devient en 194 […] Lire la suite

GROVE WILLIAM NAPOLÉON (1901-1975)

  • Écrit par 
  • Jacqueline ARMINGEAT
  •  • 727 mots

Né à Paris, de parents qui avaient une lointaine ascendance anglaise, William Nolgrove avait pris l'habitude de signer ses dessins « W.N.Grove » (pour Nolgrove), ce qui donna l'idée à Henri Morinier, comme lui dessinateur au Canard enchaîné , de lui attribuer, par plaisanterie, le second prénom de Napoléon, qu'il gardera. Malgré les dons qu'il manifeste dès son plus jeune âge pour le dessin, malgr […] Lire la suite

GRANDE GUERRE ET SOCIÉTÉ

  • Écrit par 
  • Emmanuelle CRONIER
  •  • 3 538 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une guerre omniprésente  »  : […] Dès l’été de 1914, la culture populaire s’empare des thèmes patriotiques. La liberté d’expression, une des grandes conquêtes du xix e  siècle, est restreinte et il est interdit de publier des informations stratégiques ou de manifester des doutes sur l’issue du conflit. En réaction au « bourrage de crâne » et à la censure, certains titres manifestent leur esprit critique, tel Le Canard enchaîné , f […] Lire la suite

LAP JEAN LAPLAINE dit (1922-1987)

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 694 mots

Jean Laplaine, dit Lap, fut l'un des personnages les plus représentatifs de la continuité caricaturale propre au Canard enchaîné . Il naquit à Joigny en 1922. Après avoir participé activement à la Résistance, il collabora au quotidien Combat . En 1946, il fit son entrée au Canard enchaîné qu'il ne devait plus quitter. À cette époque existait au journal un style caricatural qui avait été élaboré p […] Lire la suite

MOISAN ROLAND (1907-1987)

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 747 mots

Le dessinateur Roland Moisan est né le 25 novembre 1907 à Bourges. En 1927, il entre à l'École des arts décoratifs de Paris. À son retour du service militaire, en 1931, il commence son activité de dessinateur de presse dans une revue médicale, La Spidoléïne , puis, tout à la fois, au Rire , au Sourire , à L'Œuvre , au Petit Parisien et, surtout, à Noir et Blanc . En 1934, il entre au Merle blanc […] Lire la suite

PINO-ZAC (1930-1985)

  • Écrit par 
  • Yves FRÉMION
  •  • 425 mots

Giuseppe Zaccaria aura tenu cette gageure d'être à la fois célèbre de part et d'autre des Alpes, en menant parfois de front ses deux carrières. Émigré en France, il se rend célèbre par ses caricatures et illustrations dans Le Canard enchaîné , où il entra en 1963 et où il devait rester une dizaine d'années. Certains de ses dessins seront régulièrement repris dans des suppléments du célèbre hebdoma […] Lire la suite

PRESSE - Les différentes formes de presse

  • Écrit par 
  • Dominique MARCHETTI
  •  • 9 422 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les périodiques nationaux : des points de vue différents sur la France et le monde »  : […] La catégorie des périodiques généralistes nationaux, le plus souvent des magazines, est également très diversifiée, du fait qu'elle renvoie à des publics, des zones géographiques et des périodicités très variables. Un premier sous-espace est constitué par les newsmagazines ( L'Express , Marianne , Le Nouvel Observateur devenu L ' Obs en 2014, Courrier i nternational , Le Point et Valeurs actue […] Lire la suite

SAUGER ANDRÉ (1896-1973)

  • Écrit par 
  • Paul MORELLE
  •  • 414 mots

Né le 17 mai 1896 à Paris, licencié en droit, André Sauger avait tout d'abord fait carrière dans les secrétariats particuliers d'hommes politiques de la III e  République : Léon Bourgeois et Gaston Doumergue, avant d'opter pour le journalisme à La République puis à L'Œuvre et, peu avant la guerre, au Canard enchaîné . Sous l'occupation, il appartient à la Résistance et, à la Libération, devient […] Lire la suite

Les derniers événements

1er-17 février 2022 France. Lancement d'enquêtes sur le groupe Orpea.

Le 2 également, l’hebdomadaire Le Canard enchaîné révèle que l’ancien directeur général d’Orpea limogé en janvier, Yves Le Masne, avait vendu près de 600 000 euros d’actions du groupe après avoir appris la publication prochaine du livre de Victor Castanet. Le 14, le Parquet national financier annonce l’ouverture d’une enquête préliminaire pour « délit d’initié » au sujet des reventes d’actions d’Orpea par Yves Le Masne. […] Lire la suite

4-12 septembre 2018 France. Remaniement ministériel.

L’hebdomadaire Le Canard enchaîné daté du lendemain et le site d’information Mediapart révèlent que l’administration fiscale a relevé des « manquements déclaratifs » concernant la société gestionnaire des droits à l’image de l’ex-championne olympique d’escrime, qui sont susceptibles d’entraîner des poursuites judiciaires. Le 4 également, le président Emmanuel Macron nomme le président de l’Assemblée nationale François de Rugy ministre d’État chargé de la Transition écologique et solidaire, et l’ex-championne de natation Roxana Maracineanu ministre des Sports. […] Lire la suite

22 août 2018 France. Mise en cause de la ministre de la Culture Françoise Nyssen.

Le Canard enchaîné révèle que les éditions Actes Sud, que dirigeait Françoise Nyssen avant d’être nommée ministre de la Culture, ont agrandi leurs locaux parisiens, en 2012, sans déclarer les travaux ni informer les services fiscaux. En juin, l’hebdomadaire avait déjà dénoncé l’agrandissement du siège d’Actes Sud, à Arles, en 2011, réalisé sans les autorisations nécessaires. […] Lire la suite

2-8 août 2017 France. Renoncement de Michel Mercier à siéger au Conseil constitutionnel.

Le 2, l’hebdomadaire Le Canard enchaîné révèle que l’ancien ministre Michel Mercier (MoDem) a embauché ses deux filles comme assistantes au Sénat et dans les ministères qu’il a occupés, l’une entre 2003 et 2012, l’autre entre 2012 et 2014 alors qu’elle résidait à Londres. Le parquet national financier (PNF) ordonne l’ouverture d’une enquête préliminaire sur de possibles détournements de fonds publics. […] Lire la suite

24-31 mai 2017 France. Mise en cause du ministre Richard Ferrand.

Le 24, l’hebdomadaire Le Canard enchaîné révèle que la compagne du ministre de la Cohésion des territoires Richard Ferrand a bénéficié d’un montage permettant à la société civile immobilière qu’elle avait créée pour l’occasion d’acheter des bureaux, à Brest, en 2011, grâce à un prêt financé par les loyers versés par les Mutuelles de Bretagne dont le ministre était alors le directeur général. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Christine LETEINTURIER, « CANARD ENCHAÎNÉ LE, hebdomadaire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 septembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/le-canard-enchaine-hebdomadaire/