LÁRNACA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Lárnaca (Lárnax en grec, Lârnaka ou Iskele en turc) est une ville portuaire du sud-est de la République de Chypre. Située dans la baie bordée par les caps Kiti et Pyla, elle recouvre une grande partie de l'ancienne Citium (ou Kition), fondée par les Mycéniens au xiiie siècle avant J.-C. et reconstruite par les Byzantins. Citium est la ville natale du philosophe grec Zénon, fondateur du stoïcisme. Le nom actuel de la ville, qui signifie « urne funéraire » en grec, fait référence aux nombreux caveaux qui se trouvent dans le sous-sol. Le port actuel, développé par l'occupant ottoman (1571-1878), fut agrandi après l'invasion turque de 1974 dans le nord de l'île qui a entraîné la fermeture du port principal, Famagouste. Dans le port de Lárnaca, les petites embarcations peuvent se mettre à quai. En revanche, les bâtiments plus grands mouillent dans la rade et sont chargés et déchargés par des allèges (péniches) ou utilisent deux pontons flottants dont la construction fut achevé en 1977. Lárnaca exporte des pommes de terre et du ciment. La zone industrielle, en plein essor, comprend une tannerie, une raffinerie de pétrole, une coopérative productrice de fromages, des salines et des fabriques de balais. L'industrie chimique et l'agroalimentaire sont aussi représentés. La ville est reliée par la route à Dhekelia, Pano Kophinou et Mazotos. L'aéroport international de Lárnaca a connu une grande expansion depuis la fermeture de l'aéroport international de Nicosie en 1974.

Lárnaca est renommée pour ses écoles, notamment l'Académie américaine (1908). Selon la légende, Lazare de Béthanie se serait installé dans la ville après sa résurrection et en serait devenu le premier évêque. L'église principale lui est dédiée. Une forteresse ottomane érigée en 1625 abrite le musée régional où s'exposent des objets mis au jour par les fouilles archéologiques effectuées dans la région.

Lárnaca se trouve dans une région majoritairement agricole productrice de blé, d'orge, de pommes de terre, de fruits, de légumes et d'oléagineux. Une industrie de transformation se greffe sur cette production : minoteries, conserveries de fruits et de légumes et fabriques de boissons en sont les branches principales. On extrait le sel gemme et on exploite des mines de cuivre et de gypse à Kalavasos à l'ouest de Lárnaca. L'agglomération comptait une population de 80 000 habitants en 2006.

—  Universalis

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Autres références

«  LÁRNACA  » est également traité dans :

CHYPRE

  • Écrit par 
  • Marc AYMES, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Gilles GRIVAUD, 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 10 306 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Population »  : […] Malgré ces contraintes, la population de Chypre continue de croître, dépassant 840 000 habitants en 2011, dont 80 p. 100 sont grécophones, avec une densité moyenne supérieure à 90 hab./km 2 , très inégalement répartie. Depuis plus d'une génération, la déprise agricole affecte les secteurs de culture pluviale, l'exode rural dépeuple les parties les plus élevées de la montagne et les vignobles, tan […] Lire la suite

CHYPRE ANTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean POUILLOUX, 
  • Claude F. A. SCHAEFFER
  •  • 5 560 mots

Dans le chapitre « Les obstacles »  : […] Les conditions géographiques ne semblaient pas prédisposer Chypre à devenir grecque. Bien qu'elle fût une île, dans cette Méditerranée que les marins grecs depuis Ulysse ne cessaient de revendiquer comme leur, elle était située au-delà des îles Chélidoniennes, au large des côtes de Lydie, où en 449 avant J.-C., d'un commun accord, Perses et Athéniens limitèrent la zone d'influence de l'empire d'A […] Lire la suite

ÉVAGORAS Ier (mort en 374 av. J.-C. env.) roi de Chypre (411-env. 374 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LARRIBEAU
  •  • 458 mots

Souverain de Salamine de Chypre, descendant de la dynastie des Teucrides. En ~ 411, Évagoras met fin au contrôle que les Phéniciens exerçaient sur Salamine : il s'empare de la ville et du trône de ses ancêtres après une attaque surprise contre le Phénicien Abdémon. Reconnaissant la suzeraineté de la Perse, il paie tribut au Grand Roi. Durant son règne, l'histoire de Chypre fut largement déterminée […] Lire la suite

Les derniers événements

5-20 avril 1988 Proche-Orient. Détournement d'un Boeing koweïtien par des pirates pro-iraniens

L'avion se pose ensuite à Larnaca, à Chypre, après le refus des autorités syriennes et libanaises de le laisser atterrir à Beyrouth. Le 9, les pirates tuent un passager koweïtien. Le 11, les pirates abattent un nouvel otage koweïtien. Le 13, l'avion décolle pour Alger. De difficiles négociations s'engagent alors entre les membres du commando et le ministre algérien de l'Intérieur. […] Lire la suite

17-30 octobre 1985 Proche-Orient. Perte de crédibilité de l'O.L.P. et relance des négociations de paix par Israël

à la suite des meurtres de Larnaca et de l'affaire de l'Achille-Lauro. Il s'entretient à plusieurs reprises avec le roi Hussein. […] Lire la suite

1er-4 octobre 1985 Proche-Orient. Destruction par l'aviation israélienne du Q.G. de l'O.L.P. en Tunisie

Le 1er, en représailles contre l'assassinat à Larnaca (Chypre) de trois Israéliens, l'aviation israélienne lance un raid contre le quartier général de l'O.L.P. près de Tunis. Les trois bâtiments, situés à une vingtaine de kilomètres de la capitale tunisienne, sont entièrement détruits. Une soixantaine de Palestiniens ainsi que des Tunisiens sont tués. […] Lire la suite

3-25 septembre 1985 Proche-Orient. Recrudescence du terrorisme palestinien contre Israël

Le 25, trois Israéliens sont tués, à bord d'un yacht, dans le port de Larnaca, à Chypre. L'attentat, commis par un commando de trois hommes, dont un Britannique, est revendiqué par la Force 17, unité d'élite du Fath, chargée notamment de la protection de Yasser Arafat, qui est à l'origine de plusieurs tentatives de débarquement en Israël déjouées par la marine israélienne. […] Lire la suite

1er-28 août 1984 Iran. Détournements d'avions à destination ou en provenance de l'Iran

Le 1er, un Boeing 737 de la compagnie Air-France atterrit à Téhéran, après avoir été détourné la veille au-dessus du Luxembourg alors qu'il effectuait la liaison Francfort-Paris et après trois escales à Genève, Beyrouth et Larnaca. Les trois pirates de l'air réclament la libération de cinq Iraniens détenus en France pour avoir tenté d'assassiner en juillet 1980 l'ancien Premier ministre Chapour Bakhtiar. […] Lire la suite

Pour citer l’article

« LÁRNACA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/larnaca/