LÁRNACA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Lárnaca (Lárnax en grec, Lârnaka ou Iskele en turc) est une ville portuaire du sud-est de la République de Chypre. Située dans la baie bordée par les caps Kiti et Pyla, elle recouvre une grande partie de l'ancienne Citium (ou Kition), fondée par les Mycéniens au xiiie siècle avant J.-C. et reconstruite par les Byzantins. Citium est la ville natale du philosophe grec Zénon, fondateur du stoïcisme. Le nom actuel de la ville, qui signifie « urne funéraire » en grec, fait référence aux nombreux caveaux qui se trouvent dans le sous-sol. Le port actuel, développé par l'occupant ottoman (1571-1878), fut agrandi après l'invasion turque de 1974 dans le nord de l'île qui a entraîné la fermeture du port principal, Famagouste. Dans le port de Lárnaca, les petites embarcations peuvent se mettre à quai. En revanche, les bâtiments plus grands mouillent dans la rade et sont chargés et déchargés par des allèges (péniches) ou utilisent deux pontons flottants dont la construction fut achevé en 1977. Lárnaca exporte des pommes de terre et du ciment. La zone industrielle, en plein essor, comprend une tannerie, une raffinerie de pétrole, une coopérative productrice de fromages, des salines et des fabriques de balais. L'industrie chimique et l'agroalimentaire sont aussi représentés. La ville est reliée par la route à Dhekelia, Pano Kophinou et Mazotos. L'aéroport international de Lárnaca a connu une grande expansion depuis la fermeture de l'aéroport international de Nicosie en 1974.

Lárnaca est renommée pour ses écoles, notamment l'Académie américaine (1908). Selon la légende, Lazare de Béthanie se serait installé dans la ville après sa résurrection et en serait devenu le premier évêque. L'église principale lui est dédiée. Une forteresse ottomane érigée en 1625 abrite le musée régional où s'exposent des objets mis au jour par les fouilles archéologiques effectuées dans la région.

Lárnaca se trouve dans une région majoritairement agricole productrice de blé, d'orge, de pommes de terre, de fruits, de légumes et d'oléagineux. Une industrie de transformation se greffe sur cette production : minoteries, conserveries de fruits et de légumes et fabriques de boissons en sont les branches principales. On extrait le sel gemme et on exploite des mines de cuivre et de gypse à Kalavasos à l'ouest de Lárnaca. L'agglomération comptait une population de 80 000 habitants en 2006.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  LÁRNACA  » est également traité dans :

CHYPRE

  • Écrit par 
  • Marc AYMES, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Gilles GRIVAUD, 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 10 301 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Population »  : […] Malgré ces contraintes, la population de Chypre continue de croître, dépassant 840 000 habitants en 2011, dont 80 p. 100 sont grécophones, avec une densité moyenne supérieure à 90 hab./km 2 , très inégalement répartie. Depuis plus d'une génération, la déprise agricole affecte les secteurs de culture pluviale, l'exode rural dépeuple les parties les plus élevées de la monta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chypre/#i_17750

CHYPRE ANTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean POUILLOUX, 
  • Claude F. A. SCHAEFFER
  •  • 5 560 mots

Dans le chapitre « Les obstacles »  : […] Les conditions géographiques ne semblaient pas prédisposer Chypre à devenir grecque. Bien qu'elle fût une île, dans cette Méditerranée que les marins grecs depuis Ulysse ne cessaient de revendiquer comme leur, elle était située au-delà des îles Chélidoniennes, au large des côtes de Lydie, où en 449 avant J.-C., d'un commun accord, Perses et Athéniens limitèrent la zone d'influence de l'empire d'A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chypre-antique/#i_17750

ÉVAGORAS Ier (mort en 374 av. J.-C. env.) roi de Chypre (411-env. 374 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LARRIBEAU
  •  • 458 mots

Souverain de Salamine de Chypre, descendant de la dynastie des Teucrides. En ~ 411, Évagoras met fin au contrôle que les Phéniciens exerçaient sur Salamine : il s'empare de la ville et du trône de ses ancêtres après une attaque surprise contre le Phénicien Abdémon. Reconnaissant la suzeraineté de la Perse, il paie tribut au Grand Roi. Durant son règne, l'histoire de Chypre fut largement déterminée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evagoras-ier/#i_17750

Pour citer l’article

« LÁRNACA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/larnaca/