LAMARCK (J.-B. de)(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

1744 Naissance, le 1er août, de Jean-Baptiste-Pierre-Antoine de Monet, chevalier de La Marck (dit Lamarck) à Bazentin-le-Petit (Somme).

1778 Lamarck publie la Flore française. Cet ouvrage sera réimprimé en 1795 puis remanié en 1805 par A.-P. de Candolle qui en publiera une dernière édition augmentée en 1815. Lamarck y instaure pour la première fois le système des clés dichotomiques.

1779 Il entre à l'Académie royale des sciences en qualité d'adjoint botaniste grâce au soutien de Buffon qui le charge peu après d'accompagner son fils dans un voyage en Europe.

1783 Il publie le premier tome du Dictionnaire de botanique de l'Encyclopédie méthodique éditée par Charles Joseph Panckoucke. Ce dictionnaire est constitué de huit tomes, publiés de 1783 à 1808, dont seuls les quatre premiers ont été rédigés par Lamarck, et de cinq tomes de suppléments parus entre 1810 et 1817 rédigés pour l'essentiel par Jean-Louis-Marie Poiret (1755-1834), déjà coauteur des quatre autres premiers tomes.

1789 Il devient botaniste du roi, chargé des herbiers du Cabinet d'histoire naturelle.

1793 Il est nommé professeur de zoologie des insectes, vers et animaux microscopiques au Muséum national d'histoire naturelle nouvellement fondé (10 juin 1793). Lamarck occupera ce poste jusqu'à sa mort.

1794 Publication des Recherches sur les causes des principaux faits physiques, ambitieux traité de physique et de chimie dans lequel Lamarck réfute la théorie (chimie pneumatique) élaborée par Antoine Laurent Lavoisier.

1800 Parution du premier des onze Annuaires météorologiques publiés par Lamarck jusqu'en 1810.

1801 Publication du Système des animaux sans vertèbres dans lequel Lamarck évoque pour la première fois sa conception du transformisme, théorie selon laquelle les espèces sont soumises aux diverses influences de leur environnement, ce qui entraîne des modifications de leur structure qui seront transmises à leur descendance.

1802 Publication de l'Hydrogéologie et des Recherches sur l'organisation des corps vivants.

1809 Publication de Philosophie zoologique où il expose dans tous les détails sa théorie du transformisme.

1815 Début de la publication de l'Histoire naturelle des animaux sans vertèbres (7 tomes publiés jusqu'en 1822).

1820 Publication du Système analytique des connaissances positives de l'homme, sorte de testament spirituel de Lamarck dans lequel il rejette la métaphysique et le finalisme.

1829 Mort de Lamarck le 18 décembre. Enterré au cimetière du Montparnasse dans une concession provisoire, sa tombe a disparu.

—  Pascal DURIS

Écrit par :

  • : professeur en histoire des sciences, université de Bordeaux

Classification

Pour citer l’article

Pascal DURIS, « LAMARCK (J.-B. de) - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lamarck-j-b-reperes-chronologiques/