LA NAISSANCE DE LA TRAGÉDIE, Friedrich NietzscheFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans la première édition de 1872, cet ouvrage de Friedrich Nietzsche (1844-1900) s'intitulait La Naissance de la tragédie à partir de l'esprit de la musique. En 1886, trois ans après la mort de Richard Wagner et plus de dix ans après sa rupture avec le maître de Bayreuth, Nietzsche, parvenu à la pleine maîtrise de son propre système de pensée, intitulera la deuxième édition La Naissance de la tragédie, ou Hellénité et pessimisme. Nouvelle édition avec un essai d'autocritique. Cette Préface « autocritique » de 1886, que le philosophe reprendra pour l'essentiel dans son autobiographie intellectuelle Ecce homo, témoigne d'une parfaite lucidité. Elle met en perspective la Préface à Richard Wagner de 1872. Il faut noter aussi que le frontispice de 1872 – une vignette représentant Prométhée délivré de ses chaînes –, ne fut pas repris dans l'édition de 1886.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques LE RIDER, « LA NAISSANCE DE LA TRAGÉDIE, Friedrich Nietzsche - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-naissance-de-la-tragedie/